La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Franck Venaille

A propos

Venaille, l'enfant aux ailes blessées Depuis quarante ans, son écriture épouse la sismographie d’un traumatisme : celui d’être né, trop sensible, dans un monde qui l’est si peu. Du sentiment de la faute à la violence des désirs, son oeuvre creuse une irréparable cicatrice. Non sans courage. Franck Venaille a deux villes natales : celle qu’il s’est choisi il y a quelques années, Ostende en Belgique, et celle où il vint réellement au monde, Paris. On aurait envie d’utiliser le vocabulaire de l’enfance pour parler de cet écrivain. C’est peu dire que l’homme est attachant pour les rêves qu’il continue de porter devant lui, comme une mythologie personnelle dont il serait le gardien : le football, les brumes du nord, la Belgique, la bière. Mythologie vaine : même les footballeurs croient moins à leur sport que lui. Il le sait, il ne s’en console pas. Mais il continue à frémir avec...
décembre 2001
Le Matricule des Anges n°37

« Exhiber l’écriture jusqu’au silence »

Tragique, livre d’outre-tombe, poursuit après La Descente de l’Escaut l’exploration d’une angoisse apaisée. Comme s’il restait, après plus de trente livres de combats, une plaine baignée de brume et d’un pâle soleil. Un paysage de prose et de vers qui affleure sur les ruines du monde. Pour répondre à chaque question, Franck Venaille prend un long temps de réflexion.Le regard cherche au-delà de son interlocuteur le lieu d’une parole possible. L’homme n’oublie pas pour autant les règles de la civilité.Bien plus, il fait partager son amour pour les bières belges… Votre oeuvre a bifurqué plusieurs fois autour de livres charnières. Notamment, au moment où votre revue Chorus...
décembre 2001
Le Matricule des Anges n°37

Bibliographie

Nous avons retiré les deux premiers ouvrages, reniés par leur auteur. * Papiers d’identité PJO, 1966 * L’Apprenti foudroyé PJO 1969, Ubacs 1986, Les Écrits des forges, 1987 * Pourquoi tu pleures, dis pourquoi tu pleures ? Parce que le ciel est bleu… Parce que le ciel est bleu ! PJO, 1972, La Feugraie, 1984 * Deux (avec Jacques Monory) Tirage à part, 1973 * Caballero Hôtel...
décembre 2001
Le Matricule des Anges n°37

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


L' Enfant rouge
de Franck Venaille
2018
Lmda N°199 Ce livre, son tout dernier, il ne l’aura pas vu publié. Franck Venaille est mort à 81 ans en août dernier, peu avant sa parution. Si on peut le voir comme un faire-part de décès, on ne fera certainement pas de cet opuscule posthume un testament. Ce n’est pas une récapitulation grandiloquente, pas le genre cerise sur le tombeau, non. Jusqu’au bout, même encore dans les ultimes pages, Venaille...
Le rouge et le noir
janvier 2019
Requiem de guerre
de Franck Venaille
2017
Lmda N°185 En Seigneur de guerre vieillissant et blessé, Franck Venaille nous livre ce qui est une poétique de l’incontournable. Humain, désespérément humain ce Requiem de guerre qui a l’exacte beauté de cette catastrophe transcendante qu’est le réel vécu au plus près de soi. Venant dans la lignée de Chaos, Ça, C’est à dire, il a l’éclat tragique de la poésie quand elle est l’autre nom d’une lutte qui sait qu’elle ne vaincra pas. Il est l’œuvre de notre Villon des temps modernes, d’un homme égaré dans la vie et depuis...
Impossible cessez-le-feu
juillet 2017
Capitaine de l’angoisse animale
de Franck Venaille
Lmda N°26 Sous un titre qui lui va comme un gant, Capitaine de l’angoisse animale, Franck Venaille fait paraître une anthologie de trente-neuf années d’écriture.Une somme bercée par la mélancolie, l’ironie, la politique, la mystique. Venaille François, dit Franck, auteur d’une œuvre de plus de trente volumes, poésie et prose confondues, est né en 1936 à Paris. Ville berceau qu’il arpenta, longtemps réduite au faubourg Saint-Antoine, rue Titon, rue Paul-Bert, « en ce quartier populaire du XIe arrondissement où il apprend à lire et, petit garçon, découvre le visage qui sera longtemps pour lui celui de la littérature :...
Ecrire en venaille
mai 1999
La Descente de l’Escaut (suivi de) Tragique
de Franck Venaille
2010
Lmda N°115 Innervée de violence sourde, amère et forte comme ces alcools qu’on boit en frissonnant, la poésie de Franck Venaille gravite dans l’ombre de la grâce. Réédition. Longeant un fleuve, un homme marche, « courbé, ployant sous son poids primitif d’/Homme blessé blessé de jour en jour davantage blessé et/Humilié de se voir : semblable à ce rat le suivant/En appui sur la vase. » Cet homme, c’est Franck Venaille, l’auteur de Chaos et de ça, et le fleuve c’est l’Escaut, qu’il a décidé de descendre à pied, puis en cargo, de sa source à son embouchure. à...
Des mots sans âge
juillet 2010
Ca
de Franck Venaille
2009
Lmda N°103 Glissant comme larmes ou cascadant comme rire jaune, la poésie de Franck Venaille a la beauté perdue des noirs adoubements. Il a la colère sainte et le désespoir natif, ne s’est jamais remis de « l’insupportable douleur d’être né », ni des vingt-sept mois passés dans le bled algérien. Né en 1936, auteur d’une trentaine d’ouvrages dont La Descente de l’Escaut, Capitaine de l’angoisse animale, Chaos, Franck Venaille est un homme en guerre depuis toujours, contre la folie du monde, les fourvoiements idéologiques, la...
Cœur saignant
mai 2009
Chaos
de Franck Venaille
2006
Lmda N°80 Dans une profusion d’images, de couleurs et de formes, Franck Venaille publie un livre testamentaire aux éclats baroques. Éblouissant et émouvant. Le titre, c’est Chaos et non K.O., mais il n’empêche, en 180 pages de la prose poème de Franck Venaille, vous vous en prenez plus que Rocky Balboa en trente ans. Ça cogne dur, et c’est peu dire. Ça cogne dans les formes : vers corsetés aux mots hachés à la moulinette de la douleur, longues phrases de prose énervées comme cuisses de grenouille en laboratoire, puits d’encre pour descendre au...
L’opéra funèbre
février 2007
Pierre Jean Jouve, l’homme grave
de Franck Venaille
2004
Lmda N°60 Le portrait de Pierre Jean Jouve par Franck Venaille apporte un supplément d’éclairage à l’œuvre d’un poète écartelé entre passion charnelle et matière céleste. Que le nom de Pierre Jean Jouve apparaisse de nouveau sur la couverture d’un livre, est un petit miracle qu’il nous faut saluer tant son œuvre peine encore à trouver sa juste place dans notre paysage poétique. Et que cette lecture amoureuse, selon le principe cher à la collection Jean-Michel Place/Poésie un court essai beaucoup plus proche de la célébration inspirée que de la thèse...
La splendeur obsédante
février 2005
Hourra les morts !
de Franck Venaille
2004
Lmda N°50 Avec Hourrah les morts ! Franck Venaille dresse une carte du Tendre mélancolique d’un Paris à la fois réel et fantasmé. Une publication complétée de deux rééditions essentielles. Hourra les morts !… le nouveau recueil de poèmes de Franck Venaille est d’abord une exclamation, qui dans le même élan unit vie et mort. Pas de paradoxe mais, somme toute, l’expérience humaine par excellence. Mieux encore : l’expérience d’écriture singulière d’un poète qui en l’espace de trois recueils (celui-ci et les deux précédents : La Descente de l’Escaut et Tragique, chez le même...
Viva Venaille
février 2004
Algeria
de Franck Venaille
2004
Lmda N°50 Avec Hourrah les morts ! Franck Venaille dresse une carte du Tendre mélancolique d’un Paris à la fois réel et fantasmé. Une publication complétée de deux rééditions essentielles. Hourra les morts !… le nouveau recueil de poèmes de Franck Venaille est d’abord une exclamation, qui dans le même élan unit vie et mort. Pas de paradoxe mais, somme toute, l’expérience humaine par excellence. Mieux encore : l’expérience d’écriture singulière d’un poète qui en l’espace de trois recueils (celui-ci et les deux précédents : La Descente de l’Escaut et Tragique, chez le même...
Viva Venaille
février 2004
La Tentation de la sainteté
de Franck Venaille
2004
Lmda N°50 Avec Hourrah les morts ! Franck Venaille dresse une carte du Tendre mélancolique d’un Paris à la fois réel et fantasmé. Une publication complétée de deux rééditions essentielles. Hourra les morts !… le nouveau recueil de poèmes de Franck Venaille est d’abord une exclamation, qui dans le même élan unit vie et mort. Pas de paradoxe mais, somme toute, l’expérience humaine par excellence. Mieux encore : l’expérience d’écriture singulière d’un poète qui en l’espace de trois recueils (celui-ci et les deux précédents : La Descente de l’Escaut et Tragique, chez le même...
Viva Venaille
février 2004
L' Homme en guerre
de Franck Venaille
Lmda N°17 Souffle moi derrière dedans c’est bon à ma santé » : ces mots, que le jeune Mozart envoya à sa cousine, ouvrent le dernier livre de Franck Venaille, Écrire contre le père ?. Cette « très intime partition de correspondance scatologique », Franck Venaille en fait l’amorce de son livre en ce qu’elle est à elle seule, en s’inscrivant dans le destin du compositeur, une façon, la première avant...
Guerre aux pères
septembre 1996
Ecrire contre le père ?
de Franck Venaille
Lmda N°17 Souffle moi derrière dedans c’est bon à ma santé » : ces mots, que le jeune Mozart envoya à sa cousine, ouvrent le dernier livre de Franck Venaille, Écrire contre le père ?. Cette « très intime partition de correspondance scatologique », Franck Venaille en fait l’amorce de son livre en ce qu’elle est à elle seule, en s’inscrivant dans le destin du compositeur, une façon, la première avant...
Guerre aux pères
septembre 1996