La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Haruki Murakami

A propos

Sous l'œil d'Œdipe Dans ce roman initiatique, Haruki Murakami, l’enchanteur japonais, présente l’odyssée d’un adolescent. Énigmatique, délicat et délicieux. Dans les premières pages, Kafka Tamura n’a encore que 15 ans, mais ses idées sont déjà bien arrêtées : son rêve est de quitter son père, on ne sait trop pour quelle raison (sa mère l’a abandonné alors qu’il n’avait encore que 4 ans), de voyager « jusqu’à une ville inconnue et lointaine » et se poser dans quelque « endroit secret, tapi dans un creux du monde ». Trois cents pages plus loin, on apprendra quand même (comme s’il était temps de donner à sa fugue un peu plus de consistance, et en faire autre chose qu’une crise d’adolescence) qu’il espérait échapper ainsi à la prophétie de son...
janvier 2010
Le Matricule des Anges n°109

La musique du mystère

Deux romans viennent consolider l’univers particulier du Japonais Haruki Murakami. Dans une écriture simple, le romancier entrouvre les portes du fabuleux. La réédition de son best-seller La Ballade de l’impossible (1987) qui coïncide avec la sortie de son nouveau roman Le Passage de la nuit donne à la lecture de Murakami une perspective historique. Une petite musique se fait entendre, quelque chose de léger et d’entêtant à la fois, une claire obscurité que l’écriture, émaciée comme celle de Raymond Carver son modèle, approche au plus près. En...
janvier 2007
Le Matricule des Anges n°79

Murakami, l’enchanteur

L’écrivain japonais entraîne ses lecteurs dans une nouvelle fable aux mille facettes. Son univers merveilleux se lit avec une jubilation qui finit par piéger ses lecteurs. Dans quels limbes ?. Y aurait-il, venue du Japon, une esthétique novatrice de la fiction romanesque ou cinématographique ? À lire le nouveau roman d’Haruki Murakami, on ne peut s’empêcher de penser à l’univers de Hayao Miyazaki, le réalisateur du Voyage de Chihiro. Récit initiatique qui emprunte à la fable, au fantastique, voire à l’ésotérisme, Kafka sur le rivage raconte la fugue d’un jeune adolescent. Le voyage...
mars 2006
Le Matricule des Anges n°71

Ouvrages chroniqués

Après le tremblement de terre
de Haruki Murakami
2002
En deux ouvrages dénonçant l’avoir et le paraître, l’écrivain japonais Haruki Murakami évoque le vide et les peurs de nos vies. Un ton subtil, sobre, émouvant. Un tableau de Salvador Dali représente un enfant qui d’une main soulève la mer. Haruki Murakami agit pareillement avec le réel dont il ôte délicatement une peau invisible, pour ne laisser apparaître que la force tellurique des émois anciens, des rêves et serments enfouis, ainsi qu’un monde animiste, peuplé de mystérieuses présences qui bousculent les nôtres. Après le tremblement de terre, recueil de nouvelles inédites écrit juste après le séisme de Kobé en 1995, révèle en six textes, non pas les corps meurtris, la perte des proches, mais comment l’onde de choc a pu se propager aux...
Dominique Aussenac
juin 2002
Le Matricule des Anges n°39
Au sud de la frontière, à l’ouest du soleil
de Haruki Murakami
2002
En deux ouvrages dénonçant l’avoir et le paraître, l’écrivain japonais Haruki Murakami évoque le vide et les peurs de nos vies. Un ton subtil, sobre, émouvant. Un tableau de Salvador Dali représente un enfant qui d’une main soulève la mer. Haruki Murakami agit pareillement avec le réel dont il ôte délicatement une peau invisible, pour ne laisser apparaître que la force tellurique des émois anciens, des rêves et serments enfouis, ainsi qu’un monde animiste, peuplé de mystérieuses présences qui bousculent les nôtres. Après le tremblement de terre, recueil de nouvelles inédites écrit juste après le séisme de Kobé en 1995, révèle en six textes, non pas les corps meurtris, la perte des proches, mais comment l’onde de choc a pu se propager aux...
Dominique Aussenac
juin 2002
Le Matricule des Anges n°39