La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Hélène Gaudy

A propos

Écrits écrans Depuis Vues sur la mer, Hélène Gaudy n’a de cesse d’explorer les frontières de la fiction, de capter l’esprit des lieux, de faire parler les images. Cette enquêteuse intranquille cultive un art du décalage et de la juste distance. Rien que du blanc où se blottir. » C’est ce que trouvent les trois héros du nouveau roman d’Hélène Gaudy au terme de leur expédition. L’Arctique, l’oubli. Quelques mois d’errance aux confins du XIXe siècle puis la mise au jour, trente ans plus tard, de leurs dépouilles et de leurs minces traces – papiers, pellicules photographiques : l’histoire de Nils Strindberg, de Knut Fraenkel et de Salomon August Andrée tient en quelques effets personnels et a nourri toute une littérature scientifique. Qu’est-ce qu’une écrivaine peut avoir à dire aujourd’hui de ces hommes envolés jadis dans le ciel...
octobre 2019
Le Matricule des Anges n°207

La traversée des images

Elle écrit à partir ou à côté de photographies. Un monde sans rivage constitue le hors-champ magnifique d’une série de négatifs, ceux de l’expédition Andrée, retrouvés au début du siècle dernier. Aperçus d’un monde intérieur. Cela ne se passe pas dans sa maison mais dans sa maison d’édition ; c’est au fond d’une cour à gauche, près de la rue Saint-André-des-Arts – l’hôtel d’Aguesseau ; une première porte, un couloir garni de livres et où s’amorcent des escaliers, un patio à traverser, c’est à nouveau au fond à gauche, une pièce nue, une chambre claire, une table – la voix d’Hélène Gaudy. Précise et affûtée,...
octobre 2019
Le Matricule des Anges n°207
Romans • Vues sur la mer, Les Impressions nouvelles, 2006 • Si rien ne bouge, Le Rouergue, 2009 ; Babel, 2014 • Plein hiver, Actes Sud, 2014 ; Babel, 2019 • Une île, une forteresse, Inculte, 2016 ; Babel, 2017 • Grands lieux, Joca Seria, 2017 • Zones blanches (collectif), Le Bec en l’air, 2018 • Un monde sans rivage, Actes Sud, 2019 Jeunesse • Atrabile, Le Rouergue, 2007 • En...
octobre 2019
Le Matricule des Anges n°207

Ouvrages chroniqués

Plein hiver
de Hélène Gaudy
2014
David Horn, un adolescent, a disparu de Lisbon, petite bourgade de 2000 âmes de l’Ohio, par un soir d’hiver. Plonger dans les années qui suivent son absence, c’est se confronter au deuil impossible, à l’attente perpétuelle, aux rumeurs qui sourdent à l’intérieur des maisons. Hélène Gaudy, qui situe son récit dans un coin perdu des États-Unis, à l’époque où règne un silence ouaté, brouille avec ingéniosité toutes les interprétations sur le drame. À l’aide de courtes séquences, centrées sur un proche de la victime, elle bouscule le temps de la narration, voyage dans les souvenirs aussi bien...
janvier 2014
Le Matricule des Anges n°149
Grands lieux
de Hélène Gaudy
2017
Ausculter des lieux, des paysages. En restituer indirectement leurs vies antérieures, leurs palpitations, en les mêlant à ses propres expériences, en quêtant les paroles, les souvenirs des voisins, passants, usagers, telle est la démarche littéraire d’Hélène Gaudy. Après une douzaine d’ouvrages, dont le dernier Une île, une forteresse (Inculte, 2015) évoquait avec lucidité, empathie et audace le camp de concentration de Terezin près de Prague dans lequel mourut Robert Desnos, elle est invitée à résider pour quatre séjours en quatre saisons près du lac de Grand-Lieu, situé au sud de...
Dominique Aussenac
mars 2018
Le Matricule des Anges n°191