La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
ZA Loup à Loup 83570 Cotignac
tel ‭04 94 80 99 64‬
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Joël Jouanneau

Joël Jouanneau
Joël Jouanneau
Joël Jouanneau

A propos

A propos d'Angie (lettre de Joël Jouanneau) Quelques jours après notre rencontre, Joël Jouanneau nous écrivait car il lui semblait avoir esquivé la réponse sur comédie et tragédie. Il se trouve que je l’esquive toujours. Répondre pose la question non moins complexe de la véritable obscénité, de la fragilité de la dénonciation pudeur/impudeur. Mais au Matricule des Anges, je me devais de lever une part de cette énigme qu’est Angie. Ce qui sépare pour moi la tragédie que fût ma première pièce des comédies qui ont suivi tiendrait en une simple feuille de cigarette. C’est donc peu et beaucoup. Dans Nuit d’orage sur Gaza, la tragédie, un combat mortel opposait, dans un lieu en ruines, Léo à Marie. En prologue, au crépuscule, l’homme se tranchait la gorge, mais à l’aube...
mai 1999
Le Matricule des Anges n°26

Jouanneau, l’homme séparé

Deux nouvelles « comédies du pire » de Joël Jouanneau, Les Dingues de Knoxville et une deuxième version de Gauche Uppercut, pour brosser le tableau « du monde ahuri d’aujourd’hui ». David Warrilow, un des grands comédiens de ce siècle, disait pour évoquer Joël Jouanneau : « Autant vouloir décrire le chant de l’alouette ». De fait, un entretien avec ce dernier ressemble à une vraie rencontre, ce qui n’est pas si fréquent. Avec simplicité, Jouanneau se laisse traverser par les questions posées, histoire là encore de ne pas mettre d’écorce. Pourquoi l’enfance est-elle...
mai 1999
Le Matricule des Anges n°26

Ouvrages chroniqués

Tête haute
de Joël Jouanneau
2013
Tout existe sauf l’oubli. » Cette citation de Borges précède le début de Tête haute. La pièce commence, une bougie raconte : « il était une dernière fois un roi et sa reine », ils attendent un enfant. « Quand le prince vient au monde c’est une princesse dont une main est fermée comme un poing impossible à ouvrir – et de l’autre le pouce était absent. Ni le roi ni la reine ne voulant de cette enfant, dans la nuit de colère noire qui suivit neuf cavaliers masqués enlevèrent la princesse pour l’abandonner dans la lande sauvage, et depuis le Royaume de Nerville est à feu et à sang. » Un...
Laurence Cazaux
novembre 2013
Le Matricule des Anges n°148
Le Marin d’eau douce
de Joël Jouanneau
2007
Superbe histoire d’enfance que livre là Joël Jouanneau. Nous sommes à Pré en Pail, c’est écrit en tout petit sur la grande carte de France, faut bien chercher, mais c’est écrit. Un âne et deux cabots doivent divertir l’Enfant. Mais ce dernier s’ennuie, il démonte la vieille horloge pour en faire un bateau et partir en mer. Il embarque sans le savoir sa « presque sœur », Minnie, son amour, mi-sirène, mi-souris, enfermée et oubliée au fin fond du carillon. Le navire de fortune chavire, L’Enfant va devenir prisonnier des frères Grog, Hic et Blup, et se retrouver enfermé avec un...
Laurence Cazaux
avril 2007
Le Matricule des Anges n°82
L' Adoptée
de Joël Jouanneau
2003
L’Adoptée se déroule pendant les sept jours de la semaine, sept jours pour une rencontre. Tom, un enfant qui se gratte et se tait, déboule un jour devant la porte de Procolp, une vieille revêche. Cette dernière veut le faire décamper à coup de fouet, mais le gamin ne bouge pas. Procolp le recueille alors à contrecœur. La première nuit, Tom fait pipi au lit, c’en est trop pour la vieille. Mais comme le gamin est malin, c’est difficile de se débarrasser de lui. Et voilà qu’au fil de la semaine, la vieille va devenir « L’Adoptée » de Tom, en permettant à certains sentiments, comme la...
Laurence Cazaux
mars 2004
Le Matricule des Anges n°51
Mamie Ouate en Papoâsie
de Joël Jouanneau , Marie-Claire Le Pavec
1999
Les éditions Actes Sud-Papiers se sont associées à Hekoya, centre dramatique national pour l’enfance et la jeunesse de Sartrouville, pour coéditer une nouvelle collection de théâtre pour la jeunesse. Trois titres seront publiés chaque année. Pour le lancement de la collection, les trois premières pièces paraissent en même temps. Le parti pris est clair : éditer des auteurs dramatiques reconnus. Et brouiller les cartes entre les adultes et les enfants, le jeune et le « vieux » public. Normand Chaurette dit écrire « une pièce pour les enfants avec le désir que les adultes, ces spécialistes...
Laurence Cazaux
janvier 2000
Le Matricule des Anges n°29
Le Condor (suivi de) Allegria opus 147
de Joël Jouanneau
Le Condor, c’est l’intérieur d’un crâne, un univers mental. Au cours d’un de ses voyages, Léo Moran va vivre un cauchemar : une scène de massacre. Les tueurs oublient sur place la tête d’une victime. Choqué, Léo embauche cinq femmes pour leur parler et ne pas devenir fou. Ces femmes, appelées par des numéros (F1, F2…) vont le questionner de manière implacable, aucun mot n’est laissé au hasard. La pièce oscille entre l’enquête policière et la psychanalyse. Le but ? Traquer la vérité que Léo va cacher (et se cacher ?) pendant plus de deux ans. Pour se rendre compte que de nos jours, les...
décembre 1994
Le Matricule des Anges n°10