La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Marie-Hélène Lafon

A propos

Ceci est mon corps Théâtre d’une tension entre un possible salut amoureux et l’hostilité d’une parentèle auvergnate, L’Annonce sanctifie l’ordinaire. Du hameau de Croisset, le vendredi 16 janvier 1852, dans une lettre adressée à Louise Colet, Flaubert énonce le désir d’écrire un « livre sur rien » : un livre « qui n’aurait presque pas de sujet ou du moins où le sujet serait presque invisible », et « qui se tiendrait de lui-même par la force interne de son style ». Cette formule, à la fois sibylline et fondatrice, inspirera, inspire encore, de nombreux auteurs. Voici peut-être l’une des raisons pour lesquelles Marie-Hélène Lafon s’emploie, depuis la publication de son premier roman Le Soir du chien (Buchet Chastel, 2001), à façonner une...
septembre 2009
Le Matricule des Anges n°106

Les sanctuaires organiques

Au fond d’une vallée en déshérence, « Les Derniers Indiens » conte la vacuité d’existences paysannes rivées à la scansion ritualiste et sclérosante du quotidien. Avec ce quatrième roman, Marie-Hélène Lafon impose un ton et un style. Entre un poste de télé prolixe et une table protéiforme, un homme et une femme émergent douloureusement de l’espace rencogné d’une maison auvergnate qui rétrécit comme peau de chagrin : Marie et Jean Combes. Le nouveau roman de Marie-Hélène Lafon, Les Derniers Indiens, exhibe les sombres atours d’un huis clos dont le point névralgique est Renée Santoire, la mère vindicative et dévorante de...
février 2008
Le Matricule des Anges n°90

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


Les Pays
de Marie-Hélène Lafon
Lmda N°137
Le mal du pays
octobre 2012
Article non disponible
Album
de Marie-Hélène Lafon
Lmda N°137
Le mal du pays
octobre 2012
Article non disponible
Histoire du fils
de Marie-Hélène Lafon
2020
Lmda N°217
Des saisons et des hommes
octobre 2020
Article non disponible