La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Ossip Mandelstam

A propos

Les vies magnétiques Véritable mythe de la littérature russe du XXe siècle Mandelstam, s’il n’a pas échappé à la broyeuse du stalinisme, offrit par la pugnacité de ses livres un air qu’aucun pouvoir ne dérobe. Leur lumière, leur vitesse, sont la basse profonde de son siècle. Dans la préface à sa traduction du Zibaldone de Leopardi, Bertrand Schefer éclaire le processus d’écriture de ce livre : « Leopardi assimile le Zibaldone à une production d’actes intérieurs au discours dont la fonction ou le dispositif d’enregistrement est semblable à celui d’une chambre noire.  » La façon dont les livres de Mandelstam furent écrits, tous sous la stricte pression de la nécessité, ouvre autant en eux, et en une concaténation formelle inouïe, ces « actes intérieurs ». Le précipité que produisent les poèmes de Mandelstam ainsi que ses proses, fulgurantes, a tout autant la...
mars 2018
Le Matricule des Anges n°191

Une physiologie de la lecture

Des premiers saisissements de la lecture d’Ossip Mandelstam à l’expérience de la traduction, il fallut pour Ralph Dutli et Jean-Claude Schneider respecter et gagner à chaque vers, en chaque paragraphe de ses proses, l’étrangèreté du noyau vibratile qui les insuffle. Parcours croisés. Deux poètes, Jean-Claude Schneider et Ralph Dutli, forment ici un presque chiasme, non seulement d’avoir croisé leurs propos dans cet entretien, mais par la tâche à laquelle ils s’attelèrent chacun en traduisant les livres d’Ossip Mandelstam. De 1983 à 2000, dix volumes se destinèrent au public germanophone, tandis qu’aujourd’hui Jean-Claude Schneider offre aux lecteurs francophones son œuvre...
mars 2018
Le Matricule des Anges n°191

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres