La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Sylvie Germain

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


Vent reprend ses tours
de Sylvie Germain
2019
Lmda N°202 Apprendre à connaître l’autre pour se découvrir soi-même. Le Vent reprend ses tours de Sylvie Germain puise sa vitalité dans une prose pleine de lumières salvatrices. Nathan est un gamin comme tous les autres ou presque. Il a 9 ans, vit entre une mère distante et un père inconnu. Il s’ennuie, n’a pas de copains, un peu bègue, il est la risée de tous. Alors Nathan s’échappe, court les rues, traverse la ville à l’aventure, les sens en alerte, les yeux grands ouverts sur l’inconnu. Et voilà qu’un inconnu lui tend la main, mieux le prend sous son aile. Gavril,...
Le vieil homme et l’enfant
avril 2019
L' Inaperçu
de Sylvie Germain
2008
Lmda N°96 Trois ans après Magnus, la nouvelle livraison de Sylvie Germain laisse un goût d’entre-deux. Ce pourrait être un événement de la rentrée littéraire, Goncourisable - car Sylvie Germain est dotée d’un grand talent, enclos dans les pages joyaux de Jours de colère (prix Femina 1989), L’Enfant méduse (1992), Tobie des marais (grand prix Jean Giono 1998)… mais aussi parce que L’Inaperçu est simple d’accès, explicite - correspondant en cela aux canons du temps. Et c’est peut-être ce qui...
Le bon samaritain
septembre 2008
Les Échos du silence
de Sylvie Germain
1996
Lmda N°76 Le silence de Dieu pèse sur le monde un silence prospère aux marchands d’armes et aux bourreaux. L’essai de Sylvie Germain ouvre le champ d’une écoute attentive de l’espérance en l’Homme qui peut y résider. En 1996 sortait cet opus, mi-essai, mi-parcours poétique, chez Desclée de Brouwer c’était l’année du Rwanda, la Serbie tuait sous l’œil des forces internationales. « Nous sommes au temps des génocides. Qui ne dit rien et ne fait rien (…) consent, se constitue obliquement complice ». Dix ans plus tard il est difficile de ne pas le remarquer rien de cela n’a cessé, et la réédition de ce texte...
La foi tient parole
septembre 2006
Les Échos du silence
de Sylvie Germain
2006
Lmda N°76 Le silence de Dieu pèse sur le monde un silence prospère aux marchands d’armes et aux bourreaux. L’essai de Sylvie Germain ouvre le champ d’une écoute attentive de l’espérance en l’Homme qui peut y résider. En 1996 sortait cet opus, mi-essai, mi-parcours poétique, chez Desclée de Brouwer c’était l’année du Rwanda, la Serbie tuait sous l’œil des forces internationales. « Nous sommes au temps des génocides. Qui ne dit rien et ne fait rien (…) consent, se constitue obliquement complice ». Dix ans plus tard il est difficile de ne pas le remarquer rien de cela n’a cessé, et la réédition de ce texte...
La foi tient parole
septembre 2006
Les Personnages
de Sylvie Germain
2004
Lmda N°52 D’où viennent les personnages des romans et quel chemin suivent-ils dans l’esprit de l’écrivain ? Qui sont-ils et de quelle substance sont-ils faits ? Avec la sympathie et l’attention à l’humain qui caractérise son œuvre, Sylvie Germain choisit la déambulation pour répondre à ces questions. Évoluant en liberté surveillée, elle accède à de nombreux espaces, croisant les figures de Celan,...
CQFD
avril 2004
Chanson des mal-aimants
de Sylvie Germain
2002
Lmda N°40 Le début du nouveau roman de Sylvie Germain laisse craindre que la force d’évocation habitant nombre de ses livres sera absente : « Ma solitude est un théâtre à ciel ouvert. La pièce a commencé voilà plus de soixante ans, en pleine nuit au coin d’une rue. » La Chanson des mal-aimants détaille l’errance de Laudes-Marie Neigedaoût -enfant diaphane abandonnée dès le berceau-, au rythme trop...
Chanson des mal-aimants
septembre 2002