La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Thierry Beinstingel

A propos

La comédie de l'emploi À partir d’un curriculum vitae, « chemin de vie » aléatoire, Thierry Beinstingel compose un roman sur la scène duquel chacun employé, conseiller ou recruteur doit sacrifier au diktat du marché. Qui n’a pas une fois seulement, l’œil vide et l’air dubitatif, achoppé sur ce bout de papier récalcitrant qu’est le CV ? C’est que ramasser le minimum syndical dans une « feuille 21 x 29,7 » relève de la gageure. À moins que cet exercice pratique ne réveille le démon de l’inspiration dans quelque esprit littéraire. Thierry Beinstingel s’empare de cet objet usuel afin de mieux pénétrer l’organisation d’un service des ressources humaines. Chaque chapitre de CV roman correspond à l’une des quatre catégories que comprend un curriculum vitae. À savoir, l’expérience professionnelle, la...
septembre 2007
Le Matricule des Anges n°86

Ouvrages chroniqués

1937 Paris-Guernica
de Thierry Beinstingel
2007
Thierry Beinstingel mène depuis des années un travail expérimental sur le réel. Ses précédents romans s’interrogeaient sur le monde de l’entreprise et la place de l’individu dans la structure sociale. Et son dernier livre ne déroge pas à la règle. L’œuvre en question, c’est 1937 Paris-Guernica, roman à la croisée des genres racontant l’Exposition internationale qui se tint dans la capitale française. Beinstingel prend l’année 1937 comme tournant du siècle : c’était le temps où le Front populaire aspirait à changer le monde, non sans donner des signes de son propre essoufflement....
Benoît Legemble
avril 2007
Le Matricule des Anges n°82
Paysage et portrait en pied-de-poule
de Thierry Beinstingel
2003
Virage à cent quatre-vingts degrés pour Thierry Beinstingel qui, avec Paysage et portrait en pied-de-poule, quitte le monde du travail, ses intérimaires et ses rapports évoqués dans Central et Composants pour se mettre au vert, à la campagne. Si l’univers change, la jouissance du style demeure, tout comme la recherche sur la forme. Au départ, une veste pied-de-poule, portée par un « type entre deux âges », « fils de paysan modeste » « encolure élargie en deux équerres ». Pour lui, le temps s’est comme arrêté dans ce petit village, figé sur un « lundi matin, mies de pain déjetées, un bol,...
Franck Mannoni
février 2004
Le Matricule des Anges n°50
Composants
de Thierry Beinstingel
Il est bien connu qu’intérimaire n’est pas un métier mais bel et bien une fonction : l’homme s’y dilue, n’apparaît qu’en filigrane derrière la tâche. Quand, de surcroît, on est maghrébin et banlieusard, le peu d’âme qui colle encore à cette silhouette vague, prend la poudre d’escampette dans les tunnels du métro. Thierry Beinstingel nous détaille l’épopée hebdomadaire d’un héros anonyme aux prises avec les rites quotidiens qui préservent la carcasse aux dépens du bonhomme. L’anonymat est ici élevé au rang de figure de style pour mettre en relief les conséquences ultimes d’une...
Giovanni Angelini
novembre 2002
Le Matricule des Anges n°41
Central
de Thierry Beinstingel
Cadre dans une société de télécommunications, Thierry Beinstingel a puisé dans un monde qu’il connaît bien pour inspirer l’intrigue de son premier livre. Décrire Central ? Un récit, une progression en spirale de la périphérie vers le centre. Partant de quelques événements anodins, progresser vers l’œil du cyclone : un endroit calme, la clarté enfin découverte. Au départ de ce mal-être, une injonction administrative venue des hauteurs de la Direction : effectuer une « Description d’emploi »- définir son utilité- et, pour ce faire, n’employer aucun sujet, que des verbes à l’infinitif,...
Franck Mannoni
septembre 2000
Le Matricule des Anges n°32