La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Cerf

Ouvrages chroniqués

C’est à la nuit de briser la nuit
de Vincent La Soudière
2010
Frère en malheur de Kafka et de Pavese, la correspondance de Vincent La Soudière nous fait partager les mystères et les errances d’une quête inaccessible. Il aura traversé la vie tous feux éteints, naviguant à la verticale des grands fonds de l’esprit, et ne laissant dans son sillage qu’un seul livre, Chroniques antérieures (Fata Morgana, 1978). Né en 1939, mort en 1993, Vincent La Soudière a cependant beaucoup écrit, une centaine de cahiers dont il ne parvint jamais à ordonner la matière - une impuissance dont la correspondance adressée à Didier, son meilleur ami, nous livre les raisons tout en nous montrant l’envers du décor et le calvaire d’un moi désancré et flottant. Une correspondance qui commence en 1964 alors qu’après avoir...
Richard Blin
mai 2010
Le Matricule des Anges n°113
La Chanson d’amour de Judas Iscariote
de Juan Asensio
2010
Curieux livre. Le titre et l’éditeur pourraient laisser présager un opuscule religieux. Pourtant, ce n’est guère le cas. Certes le personnage éponyme est celui qui baisa la joue du Christ pour le livrer aux Romains et à la croix, ce pourquoi Dante le place dans la gueule de Lucifer, au fond de son Enfer, comme traître envers son bienfaiteur. C’est cette traîtrise qui intéresse Juan Asensio. à mi-chemin de l’essai, du récit introspectif et de l’hallucination onirique et borgesienne, ce texte inclassable, qu’on aurait pu craindre indigeste, se révèle roboratif, furieusement cultivé,...
Thierry Guinhut
mai 2010
Le Matricule des Anges n°113
Le Firmament pour témoin (Lettres à Didier, III)
de Vincent La Soudière
2015
Auteur d’un seul livre de son vivant, Vincent La Soudière (1939-1993) est un écrivain secret à situer quelque part entre Michaux, Artaud et Cioran. Une radicale expérience des limites que l’essai de Sylvia Massias nous permet de mieux saisir. Il est des voix qui d’être plus nues nous touchent. Elles nous happent par ce qui, en elles, semble obéir à quelque incontournable règle d’honnêteté et d’humiliation. Telle est celle de Vincent La Soudière, qui ne fit paraître qu’un seul livre de son vivant, Chroniques antérieures (Fata Morgana, 1978). Un mendiant de l’essentiel qui sut donner une consistance poétique à une existence tout entière placée sous le signe de l’impossibilité de vivre. « La vie est cette étrangère aux grands yeux vides, qui ne m’a jamais regardé. » Outre un Journal, il a laissé un ensemble d’une centaine de...
Richard Blin
septembre 2015
Le Matricule des Anges n°166
Il nous faudrait des mots nouveaux
de Laurent Nunez
Ils sont partout les mots, au point d’en être parfois obsédants. Parce qu’il y a ceux dont on aurait besoin, ceux dont on se passerait volontiers et puis les « mots nouveaux », ceux qui pourraient nous faire « changer de vie ». Laurent Nunez en a sélectionné treize, venus des quatre coins du monde, qu’il décrypte dans un livre savant et joyeux. Des mots nouveaux pour une vie nouvelle. Un peu à la façon dont la médecine est d’abord l’art d’enfermer le mal en un mot – latin ou grec –, il a circonscrit autour de chacun des mots élus, le faisceau de sentiments, de sensations et de sens dont...
Richard Blin
septembre 2018
Le Matricule des Anges n°196
Insectes sans frontières
de Guido Ceronetti
2019
Ascète raté, croyant-mécréant désabusé, Guido Ceronetti avait dressé, il y a dix ans, un portrait saignant des hommes et du monde. Entre abîme et lumière. Sans aller jusqu’à voir en Guido Ceronetti (1927-2018) un Montaigne d’outre-Alpes comme le fait Samuel Brussell, le traducteur d’Insectes sans frontières, on peut cependant reconnaître que l’Italien procure le même plaisir de lecture tant ses réflexions décalées et radicales, mais souvent inventives ou lumineuses, peuvent surprendre, enchanter ou agacer. Préférant, comme Montaigne, au traité en forme, un style d’écriture qui privilégie le discontinu, la suite sans gradation ni hiérarchie de morceaux ou de fragments – ici numérotés et au nombre de 343 – Ceronetti est un sceptique au parler...
Richard Blin
mars 2019
Le Matricule des Anges n°201
Pour ne pas oublier la mémoire
de Guido Ceronetti
2019
Ascète raté, croyant-mécréant désabusé, Guido Ceronetti avait dressé, il y a dix ans, un portrait saignant des hommes et du monde. Entre abîme et lumière. Sans aller jusqu’à voir en Guido Ceronetti (1927-2018) un Montaigne d’outre-Alpes comme le fait Samuel Brussell, le traducteur d’Insectes sans frontières, on peut cependant reconnaître que l’Italien procure le même plaisir de lecture tant ses réflexions décalées et radicales, mais souvent inventives ou lumineuses, peuvent surprendre, enchanter ou agacer. Préférant, comme Montaigne, au traité en forme, un style d’écriture qui privilégie le discontinu, la suite sans gradation ni hiérarchie de morceaux ou de fragments – ici numérotés et au nombre de 343 – Ceronetti est un sceptique au parler...
Richard Blin
mars 2019
Le Matricule des Anges n°201

Auteurs