La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Faï fioc

A propos

Le geste du passeur Fondées par le comédien Jean-Marc Bourg, les jeunes éditions Faï fioc publient des livres de poésie contemporaine. Du feu et de l’élégance. À chaque parution, une nouvelle couleur. Comme un arc-en-ciel. Le douzième titre des éditions Faï fioc (À son défunt, d’Éric Sautou) arbore un gris anthracite de circonstance. « Je ne voulais pas des livres de poésie tout blancs, dit Jean-Marc Bourg. J’ai besoin de respirer  ». Comédien, metteur en scène, ancien directeur de compagnie, Jean-Marc Bourg est un homme de théâtre qui est « resté dans le corps vivant de la littérature ». Après des études de lettres, il suit à Paris les premiers cours d’art dramatique de Daniel Mesguich. Deux ans plus tard, en 1981, il joue Albany (Le Roi Lear)...
avril 2017
Le Matricule des Anges n°182

Ouvrages chroniqués

Le Cœur élémentaire
de Véronique Gentil
2019
Depuis 2007, Véronique Gentil distille des liqueurs douces-amères, âpres et plus ou moins sereines. Absinthes, génépi, armoises, ombellifères… Originaire de Savoie, elle vit dans la Vienne où les paysages, les vallées, les forêts s’impriment à la fois dans ses tableaux et ses poèmes. Si la rencontre d’Henri Michaux l’a orientée vers la peinture, elle écrit depuis l’enfance et a attendu la parution de son premier ouvrage Les Heures creuses (Pierre Mainard) pour exposer ses œuvres peintes. Ses neuf recueils portent des titres sibyllins Dépendances de l’ombre (2008), Les Grands Arbres...
Dominique Aussenac
juillet 2019
Le Matricule des Anges n°205
La Demeure et le lieu
de Julien Bosc
2019
Deux livres donnent à entendre la voix grave et profonde du poète Julien Bosc, décédé l’an dernier. Auteur d’une œuvre importante comportant récits, proses et poésies, Julien Bosc fut aussi le fondateur des éditions Le Phare du Cousseix, créées en 2013. Deux livres posthumes témoignent de son écriture hautement exigeante. De l’une à l’autre de ces publications, ce sont des accents au lyrisme noir. Accompagné d’une préface d’Édith de la Héronnière ainsi que d’une peinture de Cécile A. Holdban, Elle avait sur le sein des fleurs de mimosa se présente comme le chant d’une passion amoureuse marquée par la folie et la mort : unique et singulière, la rencontre des amants est comparable au seul...
Emmanuelle Rodrigues
septembre 2019
Le Matricule des Anges n°206
Matières de coma
de Jean-Pierre Chambon
2016
La table d’écriture, une table de dissection ? Dans la postface du recueil, Jean-Pierre Chambon révèle : « Composée sur le plateau blanc d’une porte posé sur deux tréteaux faisant office de table d’opération, chaque page sitôt dactylographiée se retrouvait piquée par des épingles aux murs blancs de la chambre où j’écrivais. » Publiées en 1984 par les éditions Ubacs, ces Matières de coma n’ont rien perdu de leur thermonucléaire explosivité et offrent un carambolage d’images, de sons, de sensations, un néo-lyrisme digne des Chants de Maldoror. Plongés dans les entrailles, au cœur du corps...
Dominique Aussenac
février 2017
Le Matricule des Anges n°180

Auteurs