La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Klincksieck

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


Correspondance 1943-1955
de Theodor Adorno , Thomas Mann
2009
Lmda N°111 Document historico-philosophique, l’échange entre Thomas Mann et Theodor Adorno (à gauche) résonne d’une fascination réciproque. Ils sont voisins, dans le quartier résidentiel de Pacific Palisades près de Los Angeles, en Californie. Tous les deux en exil forcé après l’avènement d’Hitler au pouvoir, ils représentent la part privilégiée de l’émigration antifasciste. L’un, le conservateur...
Dominante majeur
mars 2010
De la critique. Quatorze essais sur la crise des idées littéraires
de René Wellek
2007
Lmda N°88 Les choix ou les impératifs de l’actualité éditoriale nous laissent parfois songeurs : René Wellek, spécialiste reconnu de littérature comparée, naquit en 1903, enseigna aux États-Unis jusqu’en 1972 et mourut en 1995 ; quant aux textes rassemblés ici, ils furent réunis pour la publication en 1970, voici donc plus de trente ans ! Il y a en outre quelque hyperbole dans le sous-titre de cette...
Un savoir-lire
novembre 2007
L' Empire du kitsch
de Valérie Arrault
2010
Lmda N°114 Loin de n’être qu’un phénomène inquiétant du monde de l’art, le règne du kitsch est une arme maîtresse du système capitaliste actuel : Valérie Arrault en analyse les pratiques et les dangers. Il fut un temps béni où il était aisé de savoir à quoi s’en tenir : un poulbot en faux étain sur la porte des toilettes, une photographie du fils aîné au service militaire trônant au-dessus du canapé, une reproduction de l’Angélus de Millet encadrée dans la cuisine, c’était cela le kitsch, le mauvais goût, le goût des autres. Puis cela se compliqua : dans L’Homme sans qualités Musil voyait du...
Le goût du néant
juin 2010
Il ne suffit pas de lire
de Karl Kraus
2019
Lmda N°202 Karl Kraus est le fils d’une haute civilisation qui a forgé sa pensée dans la fréquentation des hommes de presse, de la bière et des pâtisseries à la crème et de la fumée de pipes et de cigarettes conjuguées. Bref, il est un pur produit de la brasserie viennoise qui a généré autant que sa sœur parisienne autant de clartés foudroyantes qu’il est possible. Qu’on songe à Scholl et à ses pairs....
Il ne suffit pas de lire de Karl Kraus
avril 2019
La Littérature latine inconnue - Tome I : L’Époque républicaine. Tome II : L’Époque impériale
de Henry Bardon
2014
Lmda N°155 Du monde latin, la littérature nous est parvenue partiellement, laissant dans les ténèbres maints orateurs, historiens et poètes connus par les seuls emprunts qu’on leur fit. En 1865, Alfred Delvau, polygraphe à tendance bohème et auteur des Cythères Parisiennes, publiait chez l’éditeur Achille Faure un recueil de fictions courtes : Le Fumier d’Ennius. Avec ce titre empreint de modestie, il rendait hommage à un auteur dont l’importance capitale n’a guère échappé aux latinistes. Considéré comme le père de la poésie latine, rien de moins, Ennius est le meilleur...
Ennius et ses frères
juillet 2014
Polyandre
de Charles Sorel
2010
Lmda N°114 C’est la foire et du Sorel tout craché. Pas besoin de montagnes russes ni de poudre de perlimpinpin : Polyandre, fantaisie narrative de 1648, nous tire par la manche et nous entraîne dans une virée parisienne comme si on y était. Ça parle ça dispute ça se reçoit ça disparaît ça revient et nous embrouille. Dans la veine des romans comiques, moins connu que son Histoire comique de Francion...
Apéro géant
juin 2010

Auteurs