La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Lanskine

Ouvrages chroniqués

Au bord
de Sereine Berlottier
2017
Il y a des moments, on a envie de tout arrêter. Tout va trop vite. Rendez-nous le poème, rendez-nous le moment où la poésie nous donnait la force et le courage, rendez-nous la consolation, rendez-nous la beauté ! Il y a des moments, on voudrait dire aux poètes, vous voyez bien que pour la poésie c’est trop tard, vous voyez bien qu’elle est dépassée, tout va si vite. Que peuvent vos poèmes aujourd’hui ? Vous y croyez vraiment à la poésie en temps de crise ? À quoi servent vos poèmes à l’heure du réchauffement climatique ? Oh, arrêtez le poème, faites quelque chose, inventez autre chose,...
Xavier Person
avril 2017
Le Matricule des Anges n°182
Cadavre dans une maison obscure
de Mazim Mamoory
2018
Face à la destruction de son pays, l’Irakien Mazin Mamoory oppose la fulgurance de sa langue solaire autrement porteuse d’éclats hallucinés. Cadavre dans une maison obscure révèle pour la première fois en français la voix de Mazin Mamoory. Celle-ci, haut et fort, s’élève en effet au-dessus du chaos dans lequel l’Irak est plongé, chaos défiant l’imagination et la raison. Avec d’autres écrivains comme lui originaires de la province de Babil, Mazin Mamoory a participé à des lectures performances filmées : se mettant en scène sur les lieux attestant de l’omniprésence d’une guerre interminable, les auteurs clament leurs textes au milieu de cimetières de voitures piégées, de champs de mines ou encore d’ambulances. Il y a dans les...
Emmanuelle Rodrigues
mars 2018
Le Matricule des Anges n°191
La Somme de ce que nous sommes
de Olivier Domerg
2018
Incessamment Olivier Domerg tente de dire les lieux : son écriture en travaille le motif à la manière d’un ascète qui vingt fois sur le métier remettrait son ouvrage. Après la Sainte-Victoire, le Rhône, les Alpes ou des espaces urbains comme New York, la place ducale de Charleville, le poète retourne cette fois aux lieux de l’enfance où naquit « pour la première fois, un fort sentiment géographique  ». L’opus, en triptyque, s’engage sur « le jardin, ce que nous appelons le jardin », puis se poursuit par « le ruisseau » pour s’ouvrir à « l’île », véritable « forme dans la forme »,...
Christine Plantec
novembre 2018
Le Matricule des Anges n°198
Tamangur
de Leta Semadeni
2019
Entre le conte – parfois cruel – et le poème, Leta Semadeni fait l’éloge de la tendresse, rempart contre la mort. Nous l’apprenons d’un clic : la « God da Tamangur  » signifie « la forêt là-derrière » et désigne une forêt située à plus de 2300 m, dans les Grisons – mais elle serait aussi un symbole de résistance et de survie. Nous ne saurons pas exactement à quoi renvoie ce nom propre, Tamangur, lorsque la grand-mère l’emploie pour expliquer à sa petite-fille que le grand-père s’y trouve. Et l’enfant, elle aussi, doit douter : serait-il seulement parti en voyage, là-derrière, et susceptible de revenir un jour ou l’autre ? Ou bien serait-il, comme le disent les adultes avec un de leurs mots...
Thierry Cecille
octobre 2019
Le Matricule des Anges n°207
Le Vocaluscrit
de Patrick Beurard-Valdoye
2017
Référant à l’acte de « scription  », voire au scribe, et à tout ce qui lui revient (du manuscrit au tapuscrit ), le titre du nouveau livre de Patrick Beurard-Valdoye lui étend celui de la diction et de l’oralisation. Relever le vocal sous le texte, l’oral en lui, la scansion rythmique, les inflexions atonales, tout cela peut se faire sans l’auteur. Or, précise l’auteur, ce néologisme est né et de l’essor de la lecture publique comme de la performance poétique, et de ce que lui vint le désir de transcrire ce qui put se passer lors de ces lectures pour l’auditeur. Vocaluscrit est donc le...
Emmanuel Laugier
janvier 2018
Le Matricule des Anges n°189
[carnets de murs]
de Emmanuèle Jawad
2018
En quatrième de couverture, Emmanuèle Jawad précise qu’il ne s’agit ni d’un « journal » ni d’un « texte documentaire ». On peut ne pas souscrire à ces deux assertions, mais elles délimitent pourtant bien le projet qui est le sien depuis Faire le mur (2015) et En vigilance extérieure (2016), opus qui soulevaient déjà la question d’une inadéquation, ou d’un hiatus, entre le dispositif voulu d’un projet d’écriture et la façon dont il se confronte à des questions directement politiques. [Carnets de murs] n’y échappe pas, puisque son sujet se déploie à partir d’un savoir lu (journaux,...
Emmanuel Laugier
janvier 2019
Le Matricule des Anges n°199

Auteurs