La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Syllepse

Ouvrages chroniqués

Le Nommé Louis Aragon ou le patriote professionnel
de Jean Malaquais
Aux commémorations du centenaire de la naissance de Louis Aragon (1897-1982) succèdent les mises au point. En ce qui concerne l’Aragon d’après-guerre, elles prennent justement la forme de pamphlets carabinés. L’auteur du Con d’Irène n’est pas en cause, c’est le chantre du Parti communiste, l’« ex-surréaliste (et) ex-lui-même », qui se voit rappeler ses turpitudes et son terrorisme intellectuel. Agressif et craint, il suscita dès 1945 des pamphlets de Georges Henein (Qui est Monsieur Aragon ?) et le fameux Déshonneur des poètes de Benjamin Péret. Moins connu, le texte de Jean Malaquais...
Éric Dussert
mai 1999
Le Matricule des Anges n°26
Le peu quotidien
de Jacques Lacomblez
Dans leur collection de poche « Libre Espace », les éditions Syllepse proposent des livres « à part ». Publié en même temps que les opus d’Armand Gatti et Guy Ducornet, Le Peu quotidien du peintre et poète belge Jacques Lacomblez ne déroge pas à la règle. Ce petit recueil composite ne manque ni d’ironie ni de distance. Dans des notations jetées à la face du monde, J. Lacomblez joue de rapides variations où les poèmes en prose côtoient les notations saisies à la volée et les courtes pensées des « Trente-deux jours d’anti-journal ». Dans « Opus posthume », c’est le mort qui parle :...
Éric Dussert
juin 2002
Le Matricule des Anges n°39
Si vous aimez l’amour… (anthologie amoureuse du surréalisme)
de Collectif
Le groupe surréaliste a été le champion de l’amour au XXe siècle. Ses oeuvres, les enquêtes qu’il a lancées jusqu’à la grande exposition rétrospective E.R.O.S. (Galerie Daniel Cordier, 1959) ont assis sa réputation. L’amour et la sexualité revêtaient pour ses membres une importance capitale. Dans son introduction à l’Anthologie amoureuse du surréalisme établie par Vincent Gille, Annie Le Brun, spécialiste de Sade -elle-même auteur d’un chef-d’oeuvre érotique Les Pâles et fiévreux après-midi des villes (Maintenant, 1973) – souligne le ressort de l’amour chez les surréalistes....
Éric Dussert
septembre 2001
Le Matricule des Anges n°36

Auteurs