La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Typhon

A propos

Chasser les fantômes Entre récits post-conflit et littérature gothique, les prometteuses éditions du Typhon explorent le pouvoir émancipateur de la fiction. Des études de cinéma pour l’un (Florian), un cursus d’histoire et un master d’édition pour l’autre (Yves) : les frères Torrès ont bâti en 2018 à Marseille une solide embarcation pour traverser les vents mauvais. Né en 1986, « au pied du Vercors », Yves apprit le métier aux éditions Fage (livres d’art) puis chez Elyzad, enseigne tunisienne, « notamment la question de la commercialisation ». Le Typhon, on s’en douterait, ne publie pas des bluettes. Mais des fictions puissantes et poignantes (La Mort à Rome de Wolfgang Koeppen, Et frappe le père à mort de John Wain), quand elles ne sont pas...
septembre 2020
Le Matricule des Anges n°216

Ouvrages chroniqués

André-la-poisse
de Andreï Siniavski
2021
Réédition d’une satire subtile et mordante de la société soviétique par un dissident de la première heure, dont l’œuvre reste à redécouvrir. Guéri de son bégaiement par une bonne fée venue à son secours, le petit Andreï, 5 ans, reçoit en outre une « langue bien pendue, déliée, parallèle ». Hélas, il le paye d’une vie sans amour et d’une réputation non usurpée de porte-poisse. Quand il ne le dégoûte pas purement et simplement, il porte malheur à quiconque s’intéresse à lui. C’est ainsi que, malgré ses bonnes dispositions à leur égard, il finit par avoir la peau de ses cinq demi-frères aînés, beaux et brillants apparatchiks d’une société soviétique dont, l’âge venant, il devient l’invisible paria. Seule une nouvelle rencontre...
Yann Fastier
mars 2021
Le Matricule des Anges n°221
La Petite apocalypse
de Tadeusz Konwicki
2020
Sarcastique, politique et métaphysique, ce roman de Tadeusz Konwicki raconte le dernier jour d’un écrivain épuisé, martyr à contrecœur. À l’été 1980, une nouvelle lueur se lève à l’Est : après un mouvement de grèves d’ampleur inégalée, Solidarność devient le premier syndicat libre dans une démocratie populaire. Le socialisme pourrait-il, enfin, avoir un visage humain  ? Las ! Dans la nuit du 13 au 14 décembre 1981, le général Jaruzelski impose l’état de siège : c’en est fini de cet espoir. Les Polonais retrouveront, jusqu’en 1989, leur quotidien de privation et de grisaille, de propagande et de censure. C’est ce quotidien que décrit et transfigure, en 1979, Tadeusz Konwicki, dans ce roman qui connaîtra d’abord, bien sûr,...
Thierry Cecille
février 2020
Le Matricule des Anges n°210
Le Temps qu’il fait à Middenshot
de Edgar Mittelholzer
2021
Terriblement étrange, l’œuvre romanesque d’Edgar Mittelholzer se révèle pourtant très drôle parfois, envoûtante toujours. Edgar Mittelholzer a tourné autour de la folie avant d’y sombrer. On s’en doutait un peu après avoir lu Eltonsbrody (Éditions du Typhon, 2019), un sombre roman de 1960 qui a pris pour scène une maison isolée sise sur une île des Barbades. Dépeigné par le vent, complètement dépassé par les événements angoissants qu’y narre Mittelholzer, on avait peiné à distinguer dans cette œuvre aux allures gothiques la vérité des vivants et la disparition des morts. Un Alfred Hitchcock métis porté sur les travaux d’écriture, voilà ce qu’évoque ce diable d’Edgar, si envoûteur qu’on a l’impression...
Éric Dussert
mai 2021
Le Matricule des Anges n°223
Une vie étincelante
de Irmgard Keun
2021
D’inspiration autobiographique, Une vie étincelante est un aperçu du singulier destin d’Irmgard Keun (1905-1982), entre gloire et désillusion. Nous sommes en 1931, en pleine crise économique, quelques mois avant l’arrivée au pouvoir des nazis. Doris est une jeune fille de 18 ans à peine, que l’on devine être l’alter ego de l’auteure. Elle écrit à la hâte dans un carnet qu’elle traîne partout où elle va. Il ne s’agit pas d’un journal, non, mais plutôt d’« une sorte de film parce que (s)a vie est comme ça et qu’elle le sera encore davantage ». Elle y consigne ses aventures, ses rêves, ses désespoirs et ses conquêtes. « Je pense que c’est une bonne chose que je décrive tout, puisque je suis quelqu’un qui sort de l’ordinaire »,...
Camille Cloarec
juin 2021
Le Matricule des Anges n°224

Auteurs