La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Alex Besnainou

Articles

Legarçon

de Richard Morgiève
Morgiève lécrivain Legarçon, partie intégrante de la comète Sex Vox Dominam et Mon Beau Jacky, est un livre de la sous-vie de l’âme, de la vraie vie d’un écrivain. N’y venez surtout pas pour conforter vos certitudes.Dans la série des LPNI (Livres Publiés Non Identifiables) on demande legarçon de Richard Morgiève. Bonne pioche. Aspect physique du livre : format, couverture et maquette traditionnels Calmann-Levy. Nom de l’auteur : Richard Morgiève. Titre : legarçon, en un seul mot s’il vous plaît et sans majuscule. Annotation : roman. Les informations principales sont données. Maintenant, il n’y a plus qu’à...
novembre 1997
Le Matricule des Anges n°21

Le Point d’orgue

de Nicholson Baker

Le Point d’orgue

de Nicholson Baker

Le temps suspendu d’Eros

Le Point d’orgue est le lieu du temps arrêté, celui pù tout est permis. Nicholson Baker n’en voit qu’une seule utilité : l’érotisme. Si on osait, on placerait Nicholson Baker entre Saint Jean et Calaferte, le premier débutant son Evangile par « Au commencement était le Verbe » et le second, dans Septentrion, par les mêmes mots, substituant tout de même (et là réside sa force) le terme verbe par celui de sexe. Baker serait en quelque sorte le chaînon manquant, celui qui tisse entre le verbe et le sexe une relation si forte...
septembre 1995
Le Matricule des Anges n°13

La Graphomane

de Sophie Buyse

L’amour pris à la lettre

Sophie Buyse, jeune auteur belge, donne le pouvoir absolu aux mots. Pouvoir d’amour. Pouvoir de folie. Pouvoir de mort. Un superbe livre. Avec La Graphomane, on ne sait exactement quel genre de livre on tient entre les mains. Est-ce un roman d’amour sous forme épistolaire ? Un essai sur la correspondance amoureuse ? Quelque chose entre les deux ? C’est tout cela à la fois et plus encore : c’est un livre qui possède une magie rare, celle de se créer à mesure qu’il s’écrit. Un livre en marche entraînant dans son mouvement le...
septembre 1995
Le Matricule des Anges n°13

Fondu au noir

de Jean-Jacques Reboux

Fondu au noir

Voilà une excellente idée qu’a eue Reboux Jean-Jacques directeur des éditions Canaille en rééditant Fondu au noir de…Jean-Jacques Reboux car il eut été dommage de passer à côté de ce roman que l’on peut qualifier de noir, très noir même. Car il ne s’agit pas d’un polar au sens classique du terme avec meurtre, enquête, inspecteur et solution de l’énigme. Nous sommes dans les années 80-90 mais...
septembre 1995
Le Matricule des Anges n°13

Vol de sucettes

de Vincent Ravalec

Recel de bâtons

de Vincent Ravalec

Un pur moment de bluff

Maitrisant un certain style, Ravalec écrit des nouvelles creuses et sans intérêt, symptôme de ce que peut être la société du spectacle en littérature. Rien de neuf dans les deux recueils de nouvelles de Ravalec si ce n’est qu’on s’enfonce un peu plus dans une supercherie littéraire déguisée en révolution de chambre. L’étonnant est que la plupart des médias, qui ont largement soufflé dans les voiles de cet auteur, n’ont pas eu l’heur de s’en apercevoir, étrangeté qui pose ses propres limites et dévoile la cécité et le manque de lucidité...
juin 1995
Le Matricule des Anges n°12