La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Eric Naulleau

Articles

Baleine

de Paul Gadenne
Baleine de Paul Gadenne C’était un blanc sans lumière, un blanc gelé, entièrement refermé sur lui-même, tournant le dos à toute gloire, avec une résignation à peine pathétique, vraiment le blanc d’une baleine qui ne faisait pas d’histoires, qui fuyait l’éloquence et défiait terriblement les mots. » Bel autoportrait. Gadenne/Baleine, nouvelle occasion de découvrir un naufragé des lettres françaises, abandonné sur son île par la postérité. Baleine/Gadenne, Pierre et Odile se tiennent pour l’éternité devant la charogne géante échouée sur une plage du Pays Basque, l’occasion d’une décisive expérience mystique pour...
juillet 2014
Le Matricule des Anges n°155

De la destruction comme élément de l’histoire naturelle

de W.G. Sebald

Détruire, disaient-ils

Dans son cinquième livre traduit en français, W.G. Sebald déchiffre une page de l’histoire allemande longtemps restée dissimulée sous un tapis de bombes. Le scientifique britannique Solly Zuckerman avait quelque temps envisagé de confier à Cyril Connolly, alors responsable de la revue Horizon, un article sur la destruction de Cologne vers la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Il y renonça au motif que « (sa) première vision de Cologne exigeait une relation plus éloquente que tout ce (qu’il aurait) pu écrire. » Du projet avorté subsista un...
février 2004
Le Matricule des Anges n°50

La Cigogne et la Licorne

Quinze ans, dans la vie ou dans l’édition, c’est l’âge de l’indépendance. Ancienne d’Actes Sud, Sabine Wespieser vole aujourd’hui de ses propres ailes et sous son propre nom. Sabine Wespieser ou l’anti-destin. « Je suis née à Mulhouse en 1961 dans un milieu catholique alsacien qui me préformatait pour devenir enseignante, avoir des enfants et vivre au village » résume l’intéressée, avant d’enfoncer le clou : « Au village dont sont originaires tous mes grands-parents. Le métissage, connais pas. » La petite Sabine, future éditrice de prose albanaise, syrienne ou...
janvier 2004
Le Matricule des Anges n°49

Textes et destin

Parallèlement à son travail avec l’illustrateur François Roca, l’auteur et dessinateur Fred Bernard s’est frayé un chemin plus personnel. Par à-coups mais jusqu’au bout. L’idéal serait un générique dans le genre d’Amicalement vôtre, tons sépias et musique de John Barry. Lignes de vie parallèles de Fred Bernard et François Roca, l’un né à Beaune en 1969 (et plausible Dany Wilde), l’autre né à Lyon en 1971 (et convaincant Brett Sinclair). Leurs trajectoires finissent par se croiser en 1990 lorsque tous deux entreprennent des études d’illustration à l’école...
novembre 2003
Le Matricule des Anges n°48

Les Allusifs, carte d’identité

CARTE D’IDENTITÉ
Les Allusifs editions@lesallusifs.com Maison créée en 2001 Directrice : Brigitte Bouchard Une attachée de presse à Paris Diffusion : Harmonia Mundi (France), Dimedia (Canada) 21 titres au catalogue 8 titres par an Tirage moyen : 2 500 exemplaires Meilleures ventes : Du mercure sous la langue de Sylvain Trudel (10 000 exemplaires), Le Souffle de l’harmattan de...
novembre 2003
Le Matricule des Anges n°48

Médiatocs – chronique

Popol et Virginie L’auteur(e) des Chiennes savantes lorgne à présent vers les Chiennes de garde. Le Manifeste pour un nouveau féminisme de Virginie Despentes ferait plutôt penser à du pipi de chat(te). Nous sommes redevables au féminisme de quelques avancées décisives dans le domaine des mœurs : à lire King Kong théorie, on s’avise en effet que les cafés du commerce sont devenus mixtes. Prendre connaissance du « manifeste » de Virginie Despentes revient à subir le caquetage d’un pilier de comptoir qui vous crachote à jet continu ses délirantes opinions sur le viol, la pornographie, la prostitution, sans oublier la lutte à mort entre femmes et hommes pour la possession symbolique du pénis. Éprouvant. On trouve un peu tout et son contraire sous la plume de la patronne du bistro Les...
janvier 2007
Le Matricule des Anges n°79