La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Franck Mannoni

Message Envoyer un message

Articles

Ce qu’il faut de nuit

de Laurent Petitmangin
À visage humain Un père élève seul ses deux fils dans une région meurtrie par la crise industrielle. Un premier roman poignant de Laurent Petitmangin. Pour son entrée en littérature, Laurent Petitmangin frappe juste. Des phrases courtes, sans fioritures, brossent les décors en quelques mots. Tout l’espace est dédié à l’âme de ce roman : le vécu, les relations entre les personnages. Un père tente de garder la tête hors de l’eau après la mort de sa femme, décédée d’un cancer. Il prend soin de ses deux garçons qui grandissent dans cette Lorraine post-industrielle située entre Metz et la frontière du Luxembourg. Employé SNCF, militant du parti socialiste, il a assisté au déclin de la sidérurgie et à ses conséquences. Livré à lui-même, il...
octobre 2020
Le Matricule des Anges n°217

La Main d’Hermès

de Nathalie-Noëlle Rimlinger

La Main d’Hermès

Sculpter, cela n’est pas peindre, ni encore moins écrire. Sculpter, c’est lutter contre la matière, jouer avec la vie. Marie-Noëlle Rimlinger tente ici d’écrire comme elle sculpte. Mais comment relever le défi lorsqu’au début du livre on pense qu’écrire, c’est avant tout réfléchir ? Sans doute faut-il traiter les mots comme de la glaise, asséner des aphorismes, sentences et maximes, écouter...
mars 2000
Le Matricule des Anges n°30