La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Haydée Sabéran

Message Envoyer un message

Articles

Alamut

de Vladimir Bartol
Guerre sainte sauce guimauve Nous sommes en Iran, au XIe siècle. Seïduna fut autrefois ami du poète Omar Khayyam, frondeur et buveur de vin. Il est aujourd’hui chef de la secte des chi’ites ismaïliens. Son ambition : prendre le pouvoir et bouter hors d’Iran les Turcs sunnites. Son arme suprême : le fanatisme aveugle des fedayins, moines soldats retranchés dans sa forteresse d’Alamut, à qui on fait croire que Seïduna détient les clés du paradis. Son secret : les jardins cachés de la forteresse, qu’il a transformés à l’image du paradis décrit par le Prophète. Il les a peuplés des plus jolies esclaves, des adolescentes...
septembre 1998
Le Matricule des Anges n°24

Belles d’Alexandrie

de Edouard Al-Kharrat

Belles d’Alexandrie

Il est copte, c’est-à-dire chrétien, dans l’Egypte bigarrée et multiple d’avant Nasser. L’un des pères de la littérature égyptienne contemporaine raconte ici l’Alexandrie de son adolescence et de sa jeunesse, au temps où il aimait le genre humain « de l’amour du Christ et de Trotski à la fois ». De ce temps-là, il reste au vieil homme le souvenir encore cuisant de ses amours inabouties et les...
janvier 1998
Le Matricule des Anges n°22

A girl in Paris

de Shusha Guppy

L’étudiante étrangère

Shusha Guppy fut amie de Jacques Prévert, et il aurait souhaité la voir plus souvent. Shusha Guppy a refusé un rendez-vous à Albert Camus et s’est fait draguer par Sydney Bechet sur les Champs-Élysées. Shusha Guppy a failli chanter à l’Écluse avant Barbara. Shusha Guppy préfère l’écriture d’Albert Cossery à « l’incontinence verbale, l’obscénité, la misogynie, et la solennité...
mars 1997
Le Matricule des Anges n°19

Vienne la nuit

de Naguib Mahfouz

Fracture sociale à l’égyptienne

Une famille se bat pour ne pas s’enfoncer dans la misère. Succès en Égypte, Vienne la nuit de Mahfouz y a été réédité 21 fois depuis 1949. La famille Kamel Ali n’a pas toujours été pauvre. Il fut un temps où le salaire honorable du père fonctionnaire lui permettait de tenir un certain rang. À sa mort, le fragile édifice s’écroule. Pour vivre, la mère vend les meubles, oblige sa fille à faire couturière, met à la porte son voyou d’aîné, place tous ses espoirs dans ses deux fils lycéens, congédie la bonne et compte un par un les...
mars 1997
Le Matricule des Anges n°19

Sindbad émeutier

de Arezki Metref

Sindbad émeutier

Si Sindbad le marin reprenait la mer ces jours-ci, il y a fort à parier qu’il aurait moins à craindre des pirates et des djinns que de la police des frontières. Le héros des Mille et une nuits soupçonné d’être un agitateur, croupissant dans un commissariat d’Alger pour avoir circulé avec un passeport périmé de onze jours : voilà ce qu’a imaginé Arezki Metref pour évoquer les violences qui...
mars 1997
Le Matricule des Anges n°19