La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Julie Coutu

Message Envoyer un message

Julie Coutu

Articles

L' Été où tout a fondu

de Tiffany McDaniel
Démoniaque Ohio Deuxième roman de Tiffany McDaniel, L’Été où tout a fondu ramène le lecteur à Breathed et invite le diable à une dramatique villégiature. Avec Sal, sa peau sombre, ses yeux verts, la chaleur envahit les rues de Breathed, s’infiltre, dévore au plus profond les cœurs et les âmes. L’Été où tout a fondu est un roman sans espoir, au lyrisme dramatique, laissant jaillir des fulgurances lumineuses quand tout fond au noir. Famille, communauté, intolérance, racisme, religiosité : tout s’y mêle, tout s’y brouille, tandis qu’avec la chaleur, les esprits s’égarent, la folie gronde. Tiffany McDaniel, nous vous avons découverte en France avec Betty (Gallmeister, 2020). Vous aviez besoin d’écrire ce récit autobiographique avant de...
octobre 2022
Le Matricule des Anges n°237

Strega

de Johanne Lykke Holm

Sur les bords du lac noir

Roman chromatique, Strega laisse la part belle au silence et aux questions sans réponses, entre film horrifique et littérature gothique. Elles sont neuf. Pourquoi elles ? La narratrice, Rafaela, semble résignée. « Je me contemplai dans le miroir. J’y reconnus une femme jeune, mais déchue. (…) Qui est-on quand on quitte sa maison d’enfance ? Une personne jeune et seule sur le chemin de la vie. » Elle part, un matin, monte dans le train, direction Strega et son hôtel, dont elle a attentivement étudié la brochure. Un hôtel tout...
septembre 2022
Le Matricule des Anges n°236

Le Flou du monde

de Iris Wolff

Le Flou du monde de Iris Wolff

La langue est poétique, invite au voyage et à la contemplation, articule le récit autour de sons, d’images, de ressentis par bribes et petites touches. Le Flou du monde est un roman impressionniste qui débute comme un conte fantastique, dans une carriole sous la neige, et où chaque mot soigneusement pesé conduit à ne rien laisser au hasard, qui pourtant affleure au coin de chaque rencontre,...
juillet 2022
Le Matricule des Anges n°235

Les Jours sombres

de Gregory Brown

Les Jours sombres de Gregory Brown

L’histoire n’est pas réellement jubilatoire ; et le titre annonce la couleur. Pourtant, Les Jours sombres s’avère contre toute attente un roman étonnamment lumineux. Pour ses personnages, et leur désespérance mâtinée d’attente. Pour ses paysages. Pour les histoires et les légendes livrées au compte-gouttes, dont la lecture éclaire le monde alentour, ses mystères et ses drames. En inscrivant...
mai 2022
Le Matricule des Anges n°233

Entre toutes les femmes

de John McGahern

Retour au père

Portrait d’une Irlande rurale, Entre toutes les femmes de John McGahern sonde l’intimité de la famille et l’ambivalence de ses sentiments. Les éditions Sabine Wespieser nous convient à une redécouverte, avec la nouvelle publication de ce texte de John McGahern depuis longtemps indisponible – précédemment paru (dans la même traduction, par Alain Delahaye) en 1990. De l’auteur, disparu en 2006, on peut souligner l’influence sur toute une génération d’écrivains irlandais – on pense à Claire Keegan, à Colm Tóibín, à Donal Ryan...
mai 2022
Le Matricule des Anges n°233