La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Julie Coutu

Message Envoyer un message

Julie Coutu

Articles

Ohio

de Stephen Markley
Mémoire en eaux troubles L’Américain Stephen Markley impose son art de la mise en abyme dans Ohio, tout à la fois roman noir, portrait de société et récit choral. D’abord, la construction, minutieuse : il s’agit de conduire le lecteur sans jamais faillir, juste là où l’auteur a souhaité l’emmener, sans grosses ficelles, subtilement. Puis, l’atmosphère : l’esprit des petites villes du Midwest, une jeunesse dorée ou presque de l’Amérique, perdue entre grande banlieue et campagne, ennui et envie d’ailleurs. Nous sommes à New Canaan, un terminus plus qu’un tremplin. Stephen Markley, lui, a grandi à Mount Vernon, Ohio. Tout est là, à travers les yeux de ces gamins grandis sans y penser, qu’il anime, entre innocence, ignorance et espoir. Mais...
septembre 2020
Le Matricule des Anges n°216

Inland

de Téa Obreht

Inland de Téa Obreht

Réinventer le mythe du Far West en évitant les clichés, en transformant le western en une quête de l’ailleurs et de soi ni convenue, ni déjà vue. Téa Obreht s’y attache, dans cet Inland, quelque part du côté de l’Arizona, un peu avant le tournant du XXe siècle, quand les Indiens se font plus rares, les terres sauvages moins dépeuplées, la misère des pionniers toujours aussi criante. C’est...
mars 2020
Le Matricule des Anges n°211

Préférer l’hiver

de Aurélie Jeannin

Préférer l’hiver d’Aurélie Jeannin

L’hiver. La saison, le moment, la lumière. La nuit, le froid, le vent. La neige, parfois, le gel. L’enfermement. La solitude. L’hiver, à tenir à distance ou apprivoiser. Comme celui qu’on redoute, ou celui qu’on attend. Préférer l’hiver, annonce en titre Aurélie Jeannin. Curieuse préférence que celle de cette saison, qui contraint la narratrice et sa mère à s’enfermer, chaque jour de bise...
mars 2020
Le Matricule des Anges n°211

Elmet

de Fiona Mozley

D’une forêt profonde

Quand un conte pastoral se transforme en chronique sociale dans le Yorkshire. Un premier roman captivant de Fiona Mozley. Invité inattendu de la sélection 2017 du Man Booker Prize, Elmet est un roman façon conte noir. Une histoire dans et hors le monde, une lecture sociale d’un paysage porté par la littérature et ses mythologies. Elmet, mieux connu sous le nom de Yorkshire, est le dernier royaume celtique indépendant d’Angleterre. « Au XVIIe siècle, cette étroite vallée avec ses rebords et ses landes glaciaires...
février 2020
Le Matricule des Anges n°210

Le Bikini de Caroline

de Kirsty Gunn

Courtoise immersion

À travers Un roman qui s’attache à dire un amour qui n’a pas lieu d’être, Kirsty Gunn questionne, au fil d’une balade, les formes mouvantes du récit. L’œuvre de Kirsty Gunn, c’est à la fois une écriture pointue, précise, incisive, et cet intérêt constant pour la forme. Pas que le fond s’estompe, mais la forme prime. La construction narrative fait et déforme l’intrigue. C’est vrai dans chacun de ses romans (Histoire aux yeux pâles, 44, La Grande Musique), mais chaque fois un peu plus. Ainsi avec Le Bikini de Caroline, qui va toujours un peu...
juin 2019
Le Matricule des Anges n°204