La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Philippe Savary

Message Envoyer un message

Philippe Savary

Articles

L'autre Turquie Spécialiste des minorités et de la littérature turque, Sylvain Cavaillès ouvre avec Kontr une fenêtre sur un territoire riche à explorer. Ce n’était pas une vocation, mais une « nécessité ». Après les purges qui suivirent le putsch manqué de 2016 en Turquie, Sylvain Cavaillès est devenu éditeur. L’objectif de Kontr ? Élargir le paysage littéraire turcophone en France. Malgré le Nobel attribué en 2006 à Orhan Pamuk, « le turc reste une langue jugée rare et mineure », regrette notre hôte, lui-même traducteur, et qui enseigne le français dans un lycée d’Istanbul. « Les grandes maisons d’édition se contentent de peu. Et les bons traducteurs manquent. » Le catalogue de Kontr compte dix titres, la plupart d’écrivains turcs...
février 2020
Le Matricule des Anges n°210

Du fil et des aiguilles

Spécialisées en littérature étrangère, les jeunes éditions Tusitala font office de tête chercheuse pour choisir leurs traductions. Des livres percutants et poignants, au graphisme élégant. Un logo en forme d’araignée. Voilà quatre ans que la maison Tusitala tisse sa toile. De Los Angeles à l’Islande, de Détroit à la Flandre. Glasgow aussi : clin d’œil à l’Écossais Robert Louis Stevenson, surnommé Tusitala (« le raconteur d’histoires ») en langue polynésienne. Éclectique, Tusitala publie peu, mais très bien (il faut lire l’émouvant Dandy, de Richard Krawiec). Et semble se méfier...
janvier 2018
Le Matricule des Anges n°189

Littérature et traduction : le goût de l'étranger

188

« L’épreuve du son »

Traducteur de Handke et de Jelinek, Olivier Le Lay fait aussi entendre les nouvelles voix de la littérature de langue allemande. Avec une grande et belle audace. Une vingtaine de livres traduits en quinze ans. C’est peu, finalement. « Je ne traduis pas plus de trois pages par jour. » Logique bressonnienne vs logique d’ogre. Olivier Le Lay, 40 ans, originaire d’une famille de marins pêcheurs, vit dans les Côtes d’Armor. Un Breton discret, multiprimé par ses pairs, au parcours peu académique. C’est un passionné de littérature et de rock. Un adepte...
novembre 2017
Le Matricule des Anges n°188

Littérature et traduction : le goût de l'étranger

188

La Grèce au cœur

Auteur, traducteur (frénétique) et éditeur (heureux), Michel Volkovitch est un infatigable passeur des lettres helléniques modernes en France. Comme si lire, écrire et traduire relevait d’une seule et même activité. Né en 1947, Michel Volkovitch est un promoteur passionné de la littérature grecque. Depuis plus de trente ans, il aura traduit près de deux cents auteurs, de la poétesse Kiki Dimoula au romancier Chrìstos Ikonòmou. En 2004, il remporte le prix Laure-Bataillon pour sa traduction du Miel des anges, de Vanghèlis Hadziyannìdis. Cette année, il donne, sous son enseigne, Tous les poèmes du grand...
novembre 2017
Le Matricule des Anges n°188

Littérature et traduction : le goût de l'étranger

188

Le désir de l’autre

L’intérêt pour les littératures étrangères ne faiblit pas en France. Et la tâche du traducteur ne cesse d’être interrogée. Tour d’horizon, à l’occasion des 30 ans de la Maison des écrivains et des traducteurs de Saint-Nazaire, ainsi que du Collège international des traducteurs littéraires d’Arles. Nous sommes réellement envahis, et de tous les côtés à la fois. Si nous n’y prenons pas garde, il n’y aura bientôt plus de littérature française. Tout le monde ne peut naître étranger », fulmine un critique. Nous sommes en 1901. La raison de sa charge ? Le phénoménal succès de Quo Vadis ? de l’écrivain polonais Henryk Sienkiewicz, futur prix Nobel. La France regarde ailleurs. Elle s’entiche...
novembre 2017
Le Matricule des Anges n°188