La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Serge Airoldi

Message Envoyer un message

Articles

L' Autocollant

de Leonora Sartori
L' Autocollant de Leonora Sartori Ce premier roman de Leonora Sartori a un mérite. Celui de rappeler les épisodes douloureux attachés au nom de Sharpeville, un township de Vereeniging dans le Transvaal, marqué par la tragédie de l’apartheid. D’abord en 1960, quand un massacre répondit aux manifestations des Noirs furieux contre le passeport intérieur qui leur était alors imposé. Ensuite en 1984, lorsque l’augmentation soudaine des loyers provoqua de la colère, le lynchage du maire-adjoint et huit années d’emprisonnement pour ceux qui sont connus comme « Les six de Sharpeville ». à l’époque, un mouvement international se...
mars 2011
Le Matricule des Anges n°121

L' Empire d’un homme

de Ramon Sender

Drames au village

L’Espagnol Ramon Sender prouve avec L’Empire d’un homme que l’homme est bien seul dans son pauvre empire. Après Le Roi et la Reine, le très remarquable Requiem pour un paysan espagnol, Attila poursuit son cycle en publiant un nouveau roman de Ramon Sender. Né en 1901, disparu en 1982, journaliste, lié aux milieux anarcho-syndicalistes, évidemment censuré par les franquistes, Ramon Sender est l’un des grands hommes des lettres espagnoles. L’idée de L’Empire d’un homme est inspirée par un fait...
mars 2011
Le Matricule des Anges n°121

Apprendre à prier à l’ère de la technique

de Gonçalo M. Tavares

Fleur noire

Le Portugais Gonçalo M. Tavares dresse le troublant portrait d’un homme obsédé par la volonté de puissance et de domination. Attention à cette potion amère. Elle laisse des traces comme l’acide sur le marbre. Cette lecture jette tout au bûcher comme si ce qui était étranger aux principes obsessionnels de Lenz Buchmann ne méritait que l’autodafé. Elle plonge dans la vie radicale de ce chirurgien réputé, bientôt politicien aux méthodes fascistes, bientôt mourant, bientôt mort. Quand Gonçalo M. Tavares situe-t-il son...
octobre 2010
Le Matricule des Anges n°117

Venise est un poisson

de Tiziano Scarpa

Canal historique

L’écrivain Tiziano Scarpa dresse un portrait organique de Venise, sa ville. La ville-monde. La ville-langue. La ville des villes. C’est un homme de l’intérieur qui écrit et qui raconte l’île-poisson. Parce que Venise, assure Tiziano Scarpa et il a raison, vue d’avion, ressemble à un poisson. Une « sole colossale ». Et de ce poisson, Tiziano le Vénitien parle à merveille, à l’égal des meilleurs livres écrits sur la cité des eaux. Il y a les très mauvais livres. Oublions ces tristes dictionnaires amoureux. Citons plutôt...
juillet 2010
Le Matricule des Anges n°115

En douce dans un coin

de Theodore Francis Powys

En douce dans un coin

Le nom de Powys parle aux lecteurs. Ils étaient trois frères écrivains dont Théodore Francis (1875-1953) était le cadet. Ce roman est réjouissant pour plusieurs raisons. à commencer par son immense liberté dans un cadre - et l’histoire et l’écriture - qui semble bien classique au premier coup d’œil. Or, il n’en est rien. Cette plongée dans la vie du révérend Silas Dottery, recteur de Tadnol,...
juillet 2010
Le Matricule des Anges n°115