La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Serge Airoldi

Message Envoyer un message

Articles

Venise est un poisson

de Tiziano Scarpa
Canal historique L’écrivain Tiziano Scarpa dresse un portrait organique de Venise, sa ville. La ville-monde. La ville-langue. La ville des villes. C’est un homme de l’intérieur qui écrit et qui raconte l’île-poisson. Parce que Venise, assure Tiziano Scarpa et il a raison, vue d’avion, ressemble à un poisson. Une « sole colossale ». Et de ce poisson, Tiziano le Vénitien parle à merveille, à l’égal des meilleurs livres écrits sur la cité des eaux. Il y a les très mauvais livres. Oublions ces tristes dictionnaires amoureux. Citons plutôt les bijoux : L’Autre Venise de Predrag Matvejevitch, Aimer Venise de Petr Král, peut-être même Venises de Paul Morand. Sans oublier le magnifique texte de Paolo Barbaro : Lunaisons vénitiennes. Comme...
juillet 2010
Le Matricule des Anges n°115

En douce dans un coin

de Theodore Francis Powys

En douce dans un coin

Le nom de Powys parle aux lecteurs. Ils étaient trois frères écrivains dont Théodore Francis (1875-1953) était le cadet. Ce roman est réjouissant pour plusieurs raisons. à commencer par son immense liberté dans un cadre - et l’histoire et l’écriture - qui semble bien classique au premier coup d’œil. Or, il n’en est rien. Cette plongée dans la vie du révérend Silas Dottery, recteur de Tadnol,...
juillet 2010
Le Matricule des Anges n°115

Requiem pour un paysan espagnol

de Ramon Sender

Le Gué

de Ramon Sender

Le soleil s’était levé

Interdit sous Franco, ce Requiem de Ramón Sender, publié en 1953 à Mexico, est une fulgurante partition avec la guerre civile d’Espagne en toile de fond. Une guerre civile est là, avec des morts partout au village. L’assassinat de Paco du Moulin a eu lieu. Et le prêtre Mosén Millan ânonne des prières. Il est assis dans un fauteuil, la tête penchée sur sa chasuble des messes de requiem avec un enfant de chœur à ses côtés. Paco du Moulin n’est plus. Seul son âne divague, rappelant la passion de Paco à ceux qui l’ont aimé et aussi à ceux qui...
juin 2010
Le Matricule des Anges n°114

La Femme du métro

de Ménis Koumandaréas

La femme du métro

Heureux le lecteur qui fera un beau voyage avec ce tout petit livre qui est pourtant un grand roman. Le métro d’Athènes dans les années 70. Une femme mariée rentre du travail. Elle a 40 ans, un mari, un foyer, des certitudes, une attente au cœur, sûrement. Un jeune homme de 20 ans s’installe dans le même compartiment. Jour après jour, une rencontre se fait entre elle, Koulà, et lui, Mimis....
juin 2010
Le Matricule des Anges n°114

La Révolution de Naples : Les Dix jours de Masaniello

de Alessandro Giraffi

Des têtes tombent

Le grand intérêt de ce livre est de s’intéresser à l’incroyable révolution que connut Naples pendant dix jours, en 1647, en exhumant le témoignage d’un chroniqueur contemporain, Alessandro Giraffi qui vécut ces folles journées. Pour bien comprendre ces événements, il faut se souvenir du contexte historique, des razzias organisées dans les campagnes du Mezzogiorno par la monarchie espagnole...
juin 2010
Le Matricule des Anges n°114