La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Sophie Malibeaux

Articles

Brouillard d’automne

de Frédéric H. Fajardie
Brouillard d'automne Inégal, ce massacre de la Saint-Valentin façon chinoise dans un Paris impersonnel. Fajardie y dégrossit à grands coups de style mitraillette (phrases courtes, dialogues sans profondeur) quelques caractères intéressants. Des tueurs chômeurs, abonnés à des maquis et à des idéologies moribonds, ou pétris du souvenir d’une enfance perdue. Prêts à payer leur liberté de quelques coups de couteau dans le dos. Mais il n’hésite pas devant les poncifs les plus éculés, avec ces Chinois forcément impassibles, forcément machiavéliques. Le casse du siècle tourne à la guerre de clans, Fajardie mène...
juin 1998
Le Matricule des Anges n°23

Au delà du vent

Marc Chenetier fait sonner le texte de l’écrivain américain et son étroite parenté avec Boris Vian. J’avais toujours voulu écrire un livre s’achevant sur le mot Mayonnaise « écrit Brautigan dans La Pêche à la Truite en Amérique. Puis le livre se clôt sur une lettre de condoléances, suivie d’un » P.S. Je suis désolée, j’ai oublié de vous donner la Mayonnaise (sic) «  La mayonnaise, c’est le b.a ba de la cuisine. Mais tout est dans le choix des ingrédients et le respect des proportions. Dans...
novembre 1992
Le Matricule des Anges n°2

Traduire sans trahir le royaume

Attention danger. La traduction, c’est toujours une perte, mais avec Brautigan c’est pire encore : « La langue est si simple qu’on est tenté de faire simpliste » explique Marc Chénetier. La tâche du traducteur consiste à éviter cet écueil. Pas facile. Autant de traducteurs, autant de variantes du texte de Brautigan. De la traduction d’Un Privé à Babylone par Marc Chénetier à celle de Tokyo Montana Express par Robert Pépin, en passant par celles de Marie-Christine Agosto, Michel Doury ou Nicolas Richard pour les poèmes, le fil de l’expression déroulé par l’auteur est parfois si ténu qu’il pourrait casser. Au départ, un tissu léger, si...
novembre 1992
Le Matricule des Anges n°2

Richard Brautigan : autant en emporte le mythe

Considéré comme le chantre de la génération hippie, Richard Brautigan a connu un succès rapide. Plus complexe qu’il n’y paraît, son écriture avait besoin d’être décortiquée du mythe qui l’étouffait. C’est ce que vient de faire Marc Chénetier avec son essai Brautigan sauvé du Vent. Richard Brautigan a traversé la littérature américaine comme un météore, faisant exploser les genres, du western au polar, en balisant son parcours de messages que personne n’a su vraiment déchiffrer. Né en 1935 à Tacoma, dans l’Etat triste de Washington, le jeune Richard a eu une enfance très difficile. On sait peu de choses sur cette période. Seulement qu’il lui arrivait d’être battu par...
novembre 1992
Le Matricule des Anges n°2