La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Valérie Nigdélian

Message Envoyer un message

Valérie Nigdélian

Articles

L' Exposition

de Nathalie Léger
Aux vaincues Réédition du premier roman de Nathalie Léger, un étrange paysage de ruines où la photographie révèle toute sa puissance spectrale. Avant le très remarqué Supplément à la vie de Barbara Loden (2012) ou La Robe blanche (2018), il y a eu L’Exposition (2008), que les éditions P.O.L rééditent en poche. Comme eux portrait d’une femme défaite – ici de l’« immobile et féroce » comtesse de Castiglione, là de la cinéaste Barbara Loden ou de la performeuse Pippa Bacca –, L’Exposition est né d’une fascination – « énorme et dissi-mulé(e), incompréhensible, puissant(e), plus puissant(e) que vous » – pour une figure marquante du XIXe siècle et son destin brisé. D’elle, la narratrice ne sait rien avant de tomber, dans une vieille...
juin 2020
Le Matricule des Anges n°214

L' Oubli

de David Foster Wallace

David Foster Wallace

de D. T. Max

Wallace in extenso

Un recueil de nouvelles et une biographie pour plonger dans la vie chaotique et l’œuvre azimutée de l’écrivain américain disparu en 2008. Séance de rattrapage pour ceux que les 1 500 pages de L’Infinie Comédie avaient effrayés à l’automne dernier : l’homme au bandana revient sur le devant de la scène en cette rentrée tardive, avec la publication de L’Oubli, un recueil de nouvelles écrites autour des années 2000, ainsi que la traduction de la première biographie qui lui est consacrée. D. T. Max, collaborateur du New Yorker, y...
novembre 2016
Le Matricule des Anges n°178

Les Yeux fermés

de Federigo Tozzi

Du fond de l’eau

Le premier roman de Federigo Tozzi, enfin traduit, explore les fièvres et les silences d’un être perdu dans ses limbes intérieurs. Il a l’étrangeté de ces textes charnières qui closent une époque et en annoncent une autre. L’étrangeté, et le déséquilibre, comme l’inquiète inconstance. Les Yeux fermés de Federigo Tozzi (1883-1920) est une de ces « heureuses anomalies », selon les mots du critique Giorgio Luti, qui ont ouvert le XXe siècle italien à la modernité, et à l’Europe. Longtemps considéré comme un petit maître du...
octobre 2016
Le Matricule des Anges n°177

Sur l’île, une prison

de Maurizio Torchio

Au trou

Premier roman traduit en France de l’Italien Maurizio Torchio, Sur l’île, une prison dresse l’âpre et accablant constat de ce que le système carcéral fait des hommes. Il a arpenté les couloirs de la prison de Bollate, près de Milan. Rencontré des acteurs du système pénitentiaire italien. Lu ou écouté les témoignages d’anciens détenus, de victimes, de journalistes. Plongé dans les grands récits romanesques de Jack London (Le Vagabond des étoiles), Jack Henry Abbott (Dans le ventre de la bête) ou Norman Mailer (Le Chant du bourreau). Mais Maurizio Torchio...
septembre 2016
Le Matricule des Anges n°176

Le Suppléant : un hiver à Villalta

de Fabrizio Puccinelli

Avant le grand saut

Le récit simple et lumineux du quotidien d’un enseignant dans les montagnes italiennes, à la veille des grands bouleversements de la fin des années 60. Dire ce qu’a été le travail dans le temps passé, ce qu’il est et représente aujourd’hui et enfin, ce qu’il pourrait être »  : voilà le projet de la belle collection « Tuta blu » (« bleu de travail » en italien), que les éditions Héros-Limite lancent cette rentrée. En attendant les portraits de Parisiens au travail d’Henri Calet (Les Deux Bouts) et la Vie de facteur de Jean-Jacques Kissling,...
septembre 2016
Le Matricule des Anges n°176