La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Valérie Nigdélian

Message Envoyer un message

Valérie Nigdélian

Articles

L' Exposition

de Nathalie Léger
Aux vaincues Réédition du premier roman de Nathalie Léger, un étrange paysage de ruines où la photographie révèle toute sa puissance spectrale. Avant le très remarqué Supplément à la vie de Barbara Loden (2012) ou La Robe blanche (2018), il y a eu L’Exposition (2008), que les éditions P.O.L rééditent en poche. Comme eux portrait d’une femme défaite – ici de l’« immobile et féroce » comtesse de Castiglione, là de la cinéaste Barbara Loden ou de la performeuse Pippa Bacca –, L’Exposition est né d’une fascination – « énorme et dissi-mulé(e), incompréhensible, puissant(e), plus puissant(e) que vous » – pour une figure marquante du XIXe siècle et son destin brisé. D’elle, la narratrice ne sait rien avant de tomber, dans une vieille...
juin 2020
Le Matricule des Anges n°214

Vulnérables

de Richard Krawiec

Mauvais garçon

Puissant et tragique, le roman noir de Richard Krawiec explore les affres d’un enfant blessé dans un corps de géant. Dans l’Amérique de Richard Krawiec les apparences sont trompeuses. Il y a ce qu’on voit de prime abord : les pavillons proprets qui abritent des familles sans histoires, les rues grouillant de gens affairés, une société saine, garante de l’ordre et protectrice. Mais derrière les façades rassurantes de la normalité se révèlent les fissures, les terreurs et la complexité d’une société fragile,...
septembre 2017
Le Matricule des Anges n°186

Ombres d’hommes

de Jim Tully

Terre de liberté

Dans une Amérique brutale et répressive, plongée dans la tribu dépenaillée des hobos du siècle dernier avec Jim Tully. Ils se nomment Nitro Dugan, Cheyenne Shorty ou Hypo Sleigh. Ils sont voleurs, assassins, camés ou pédés. Noirs ou Blancs, gamins de la route ou vagabonds séniles, ils forment une immense troupe de « charognards insouciants dans les marges les plus reculées de la société ». Dans l’Amérique de la Grande Dépression, ils vont de petit boulot en petit boulot, sillonnant les grands espaces en...
juillet 2017
Le Matricule des Anges n°185

La Paresse et la Gloire

de Jean-Claude Bilheran

« Oui papa »

Jean-Claude Bilheran revient avec ironie sur les années 1970, en un temps où les jeunes gens payaient cher leur rêve d’un autre monde. Il y a mille et une façons de faire la révolution, certaines flamboyantes, d’autres plus sourdes, plus modestes, plus discrètes mais non moins impérieuses  : alors que l’Internationale situationniste, réduite à sa part congrue, s’apprêtait à prononcer officiellement sa dissolution, un « obscur avorton contestataire » était interné en hôpital psychiatrique. Il n’avait pas 20 ans – ne les...
juin 2017
Le Matricule des Anges n°184

Tout le miel est fini : Voyages en Sardaigne

de Italo Calvino

Voyages dans le temps

Un carnet de route en forme de portrait d’une terre immémoriale et de ses habitants et une méditation sensible sur l’espace et la durée : voici la Sardaigne de Carlo Levi. Après la Sicile, arpentée à plusieurs reprises au début des années 1950, et qui lui inspira le beau recueil Les Mots sont des pierres (Nous, 2016), Carlo Levi poursuivit son exploration ethnographique, morale et poétique du Mezzogiorno, cet « autre monde » à l’extrême sud de l’Italie : le voilà sillonnant, en mai 1952, les terres de Sardaigne. Et remettant ses pas dans les siens dix ans plus...
mai 2017
Le Matricule des Anges n°183