La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

RUBRIQUE Choses vues
La chronique de Dominique Fabre

Les articles

S'habituer à tout Au Château des Rentiers on est en pleine saison des allergies, est-ce pour cette raison qu’on croise tant de gens qui pleurent dans les rues ? Entre voisins on se consulte sur les remèdes qui marchent, on a une vraie épidémie à cause du beau temps, des plantes grimpantes et des gros marronniers du bord de l’ancienne voie ferrée. Du coup, vu le soleil, le gardien passe moins de temps à tapoter son ordi et, assis sur le petit muret devant la loge, il fume avec un air songeur et bavarde à peu près avec tous les gens du coin. Les mômes connaissent tous Thierry. Il a des souvenirs de neige...
mai 2011
Le Matricule des Anges n°123

Bouger les bras

Comme tout le monde j’aide un peu mon fils pour ses devoirs, mais ce coup-ci c’est du sérieux, c’est les fractions. J’ai beau essayer d’y couper, rien à faire ! Il ouvre tous ses livres, il prépare ses cahiers, téléphone à un copain pour être sûr de la page, et là je me rends compte que bon, décidément, pas moyen d’y échapper. Il va seulement danser un peu devant la glace de la salle de...
octobre 2007
Le Matricule des Anges n°87

L’été est fini

Malgré le mauvais temps qu’on a les gens hésitent à ressortir leurs affaires d’automne. Il faut quand même en profiter, l’été ça ne dure pas. Hier sur le boulevard des Maréchaux j’ai vu une belle brune aux yeux verts qui filait droit devant, elle portait un manteau de mi-saison. Elle avait l’air préoccupée, de quoi ? Du temps qui se détraque ? Je ne sais pas. En tout cas elle faisait déjà sa...
septembre 2007
Le Matricule des Anges n°86

Mon nouveau quartier

De mon nouvel immeuble à la porte d’Ivry on est vraiment tout près des gens d’en face, ceux du côté impair de la rue. Ils ne tirent pas tous la gueule de travers mais ils n’ont pas trop l’air contents d’être là, surtout le matin. Ils habitent la grande cité Masséna rouge, toute en brique, juste au terminus de la ligne du tramway et au démarrage de la ligne des bus de la petite ceinture, la...
juillet 2007
Le Matricule des Anges n°85

Après le 6 mai

Paris n’est jamais très désert, à sept heures moins le quart du matin. Les gens, sur le chemin du métro, jetaient un œil sur les vitrines couvertes de contreplaqué. Il y avait eu de la casse. Un salon de coiffure avait morflé, deux magasins de fringues et des arrêts de bus. Les enfants se réveillaient pour aller au collège, avec leurs sacs à dos trop lourds. J’ai vu une belle femme se baisser...
juin 2007
Le Matricule des Anges n°84