La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

RUBRIQUE En grande surface
La chronique de Pierre Mondot

Les articles

N'oubliez pas le guide Cette nuit, je n’ai pas trouvé le sommeil. Par la fenêtre de ma chambre, j’ai regardé l’aube se lever sur les collines. L’herbe verglacée, les tilleuls sur les branches desquels apparaissent les premiers bourgeons. » Ainsi s’ouvrait, dans les colonnes du Monde, le journal de confinement de Leïla Slimani. Une bonne idée, au départ : le regard lucide d’un écrivain sur la situation ne manquerait pas d’éclairer les lecteurs que la soudaine et inédite succession de dimanches affolait. Mais la jeune femme reçut de violentes critiques. Au nom des infirmières, des caissières et du peuple...
mars 2021
Le Matricule des Anges n°221

Bruno l’Homère

Sarkozy le surnommait « Bac +18 ». Convenons que le curriculum du bonhomme impressionne : normalien, énarque passé par Sciences Po, avec dans ses bagages une agrégation de lettres modernes, un mémoire sur Proust et une licence d’allemand. Tout ça pour finir, à 50 ans, avec un CDD de comptable dans la quincaillerie Castex, d’aucuns jugeront que c’est du gâchis. Heureusement, Bruno Le Maire a...
février 2021
Le Matricule des Anges n°220

Avec nos meilleurs vieux

La voyageuse de nuit. Jadis à l’Université, un professeur de littérature française nous présentait cette métaphore comme un sommet de l’art rhétorique. Mais une élocution paresseuse, proche du grognement, doublée d’un phrasé elliptique, brouillait ensuite ses explications. On croyait jusqu’ici qu’avec cette image Chateaubriand cherchait à signifier l’imperceptible altération des chairs,...
janvier 2021
Le Matricule des Anges n°219

Testée positive

Léna Situations ? L’auteur inconnu qui surplombe le palmarès des ventes intrigue. Le patronyme fleure l’alias mais prudence, il y a quinze jours, on en disait autant de la Nobel Louise Glück. Toujours plus ! +=+ s’intitule l’ouvrage plébiscité. Situations… Une couverture jaune… Un émule tardif de Guy Debord, excédé par une énième hausse de la redevance ? Un brûlot qui dénoncerait le piètre...
novembre 2020
Le Matricule des Anges n°218

C’est qui qu’a fait Proust

Le Temps des tempêtes de l’ancien président tout juste digéré, voilà qu’on entame Le Temps gagné de Raphaël Enthoven. Carla Bruni se tient à l’intersection de ces récits autobiographiques mais le philosophe nous révèle une connexion antérieure avec le politique. Lorsqu’il convola avec Justine Lévy, fille de Bernard-Henri, le futur chef de l’État se sentit obligé d’apporter sa bénédiction au...
octobre 2020
Le Matricule des Anges n°217