La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

RUBRIQUE En grande surface
La chronique de Pierre Mondot

Les articles

Une tigresse de papier Jour 1. Oui, j’ai pris La Dictatrice de Diane Ducret et non, je n’ai pas trouvé de farine. Mais si, Diane Ducret. Enfin, tu sais bien. Elle est l’auteure de Femmes de dictateur, traduit en vingt langues. Et on apprend dans le magazine Elle que « l’écrivaine à succès » (tiens, tu vois) a été choisie pour devenir la prochaine égérie de la marque Montblanc (le parfum, pas la crème, patate). Femmes de dictateur, La Dictatrice… Au prétexte que la pharmacienne désigne l’épouse du pharmacien et non celle qui dirige l’officine, tu t’imagines qu’il s’agit du même livre. Pas tout à fait. Le...
mai 2020
Le Matricule des Anges n°212-213

Mussologie

On avait jusqu’ici ignoré Guillaume Musso. L’intitulé de cette chronique rendait pourtant la confrontation inévitable. Selon Wikipédia, le romancier aurait amorcé avec ses derniers ouvrages un virage important, s’éloignant du genre fantastique qui fit sa gloire pour se rapprocher du polar. C’est possible. Au supermarché, l’examen des gondoles dédiées à son œuvre permet toutefois de constater...
mai 2019
Le Matricule des Anges n°203

Merde à celui qui le lira

Les François parlent aux Français. L’un, Ruffin, dans Ce pays que tu ne connais pas, interpelle le premier d’entre eux pour l’inviter à découvrir ces angles de l’Hexagone que le politique ignore. L’autre, Bégaudeau délaisse le président pour sermonner ceux qui l’ont élu et, en composant l’Histoire de ta bêtise, les coiffer d’un bonnet d’âne. Avant ces philippiques, l’itinéraire de ces...
avril 2019
Le Matricule des Anges n°202

Manu militari

Jacques Le Jolis de Villiers de Saintignon et Hedwige d’Arexy se marièrent et eurent beaucoup d’enfants. De cette progéniture, on connaissait l’aîné, Philippe, qui s’illustra en politique et édifia au cœur du bocage vendéen un vaste parc de loisirs à la gloire de la monarchie féodale. Aujourd’hui retiré, et faute d’avoir trouvé un autre vicomte à qui se raconter, le vieil homme rédige des...
mars 2019
Le Matricule des Anges n°201

Critique de la faculté de juger

Un bon arbitre est un arbitre qu’on oublie, affirme Tony Chapron dans son essai Enfin libre ! C’est vrai. Un penalty non sifflé, un but de la main validé au cours d’une compétition décisive et vous voilà honni, conspué, maudit pour dix générations. Sans le PSG-Nantes de l’année passée, la figure chauve de Monsieur Chapron aurait pu elle aussi rejoindre les terrains boueux du Léthé Football...
janvier 2019
Le Matricule des Anges n°199