La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

RUBRIQUE Événement & Grand Fonds

Les articles

Romans et poèmes

de Jean Genet
L'ennemi solitaire Entre 1942 et 1948, jean Genet, régulièrement emprisonné, s’invente, dans ses romans et poèmes, un univers : mythologique, fantasmatique et pornographique. Sur mon cou sans armure et sans haine, mon cou/ Que ma main plus légère et grave qu’une veuve/ Effleure sous mon col, sans que ton cœur s’émeuve,/ Laisse tes dents poser leur sourire de loup. » Ces vers, chantés par Hélène Martin, Marc Ogeret ou, plus récemment, Étienne Daho ou Les Têtes raides furent, pour certains, la porte d’entrée dans l’univers, si autre, de Jean Genet. Un condamné à mort, dans sa cellule, attend son exécution et s’adresse à ceux qu’il aima ou rêva d’aimer. Fantômes et fantasmes accourent, et les murs de la prison s’ouvrent alors sur d’autres horizons, enchantés,...
juin 2021
Le Matricule des Anges n°224

Poèmes et antipoèmes (anthologie 1937-2014)

de Nicanor Parra

Loin de l’Olympe

La publication d’une imposante anthologie bilingue du Chilien Nicanor Parra est l’opportunité de faire enfin connaître au lecteur français le plus iconoclaste des grands poètes de notre temps. Mesdames et messieurs / Voici notre dernier mot / Notre premier et dernier mot : / Les poètes sont descendus de l’Olympe. » S’il en est un, de poète, qui s’est chargé de les faire descendre, et manu militari, c’est bien Nicanor Parra (103 ans cette année ; au Chili, plus qu’ailleurs peut-être, la poésie conserve), dont le premier recueil fut et est encore un pavé dans la mare du lyrisme...
juin 2017
Le Matricule des Anges n°184

Journal intégral 1953-1986

de Matthieu Galey

Une faune mirobolante

Digne de celui des Goncourt, le Journal (1953-1986) de Matthieu Galey – enfin donné dans son intégralité – démystifie les rites et les mœurs de la vie littéraire et mondaine. Férocement humain et délicieusement scandaleux. Genre littéraire à la forme ouverte, le journal est un espace totalement libre dont chaque auteur décide de l’usage. Mais s’il y a autant de journaux que de diaristes, les plus intéressants sont souvent l’œuvre de ceux que tente l’écriture mais qui, en même temps la rejettent. C’est le cas du journal de Matthieu Galey, passionnant de bout en bout, parce que c’est le roman d’une vie, et que...
mai 2017
Le Matricule des Anges n°183

Un nouveau monde (Poésies en France 1960-2010)

de Yves Di Manno , Isabelle Garron

L’aventure poétique

En proposant pour la première fois une synthèse et une cartographie des écritures de poésie en France depuis 1960, Yves di Manno et Isabelle Garron nous entraînent à la découverte du nouveau monde suscité par les effets et les écarts de ce grand chant pluriel. On en rêvait d’un tel ouvrage, d’un livre qui poserait un regard à la fois historique et anthologique sur les écritures de poésie en France durant le dernier demi-siècle. Eh bien, deux poètes ont relevé le défi et l’ont fait, Isabelle Garron et Yves di Manno, qui dirige par ailleurs et depuis plus de vingt ans, la collection « Poésie/Flammarion ». Poésies – au pluriel – en France. 1960-2010,...
avril 2017
Le Matricule des Anges n°182

La Panthère et autres contes

de Sergio Pitol

L’art de l’atmosphère

L’édition d’une anthologie des meilleures nouvelles du grand écrivain mexicain est l’occasion de redécouvrir son univers fait de chausse-trappes où se révèlent mystérieusement tant nos angoisses que nos vanités. Sans prétendre tomber dans le cliché ou le raccourci facile, il convient de dire que s’agissant d’un écrivain tel que le Mexicain Sergio Pitol (Puebla, 1933), la biographie et l’œuvre tendent à se confondre. Ce qui, chez un auteur que l’on présente généralement comme un « écrivain voyageur », ne devrait pas surprendre. Néanmoins, cette définition – comme toute définition, probablement –...
mars 2017
Le Matricule des Anges n°181