La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

RUBRIQUE Intemporels

Les articles

Pluie noire

de Masuji Ibuse
À l'heure du pikadon Avec Pluie noire, le Japonais Masuji Ibuse (1898-1993) nous ramène au cœur de l’enfer, juste après l’explosion de la première bombe atomique. Du bombardement d’Hiroshima le 6 août 1945, l’Histoire a surtout retenu quelques chiffres, qui disent mieux que de longs discours l’ampleur de la tragédie : 62 000 bâtiments détruits sur les 90 000 que comptait la ville, 75 000 morts en quelques secondes, pour un total d’environ 250 000 victimes. Mais ce que l’Histoire a délaissé en privilégiant le collectif, ce sont les drames individuels. C’est l’un d’eux qu’Ibuse a choisi de nous présenter dans Pluie noire. En 1950, dans le village de Kobatake, la jeune Yasuko (25 ans) peine à se trouver un mari. Non pas qu’elle manque de courtisans,...
juin 2021
Le Matricule des Anges n°224

L' Opoponax

de Monique Wittig

Jacques a dit

Dans L’Opoponax, prix médicis 1964, Monique Wittig (1935-2003) laisse l’enfance s’exprimer, comme pour nous dire tout ce qu’elle est. Avec un titre pareil, difficile de résister à la tentation d’ouvrir un dictionnaire… Selon Le Petit Robert, l’opoponax est une plante ombellifère de la région méditerranéenne « dont une variété fournit une gomme-résine aromatique utilisée comme parfum ». Et ailleurs, on apprend qu’au XIXe siècle on la trouvait dans les traités de pharmacologie… Le lecteur devra quand même patienter jusqu’à la...
avril 2021
Le Matricule des Anges n°222

Le Cahier gris

de Josep Pla

La vie à pleines dents

Dans Le Cahier gris, l’écrivain et journaliste catalan Josep Pla (1897-1981) nous présente son quotidien d’étudiant en droit. Existe-t-il un âge plus indiqué qu’un autre pour entreprendre de consigner sa vie dans un journal ? Celui de Josep Pla commence le jour de ses 21 ans, le 8 mars 1918 ; il se referme le 15 novembre 1919, autrement dit l’avant-veille de son départ pour la France, où la rédaction de La Publicidad l’envoie en tant que correspondant. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’objectif qu’il...
mars 2021
Le Matricule des Anges n°221

Dersou Ouzala

de Vladimir Arseniev

Au cœur de la taïga

L’explorateur et géographe russe Vladimir Arseniev (1872-1930) emmène son lecteur aux confins de la Sibérie et de la Chine. S’il faut s’en tenir à la précision géographique, on dira que les trois expéditions présentées dans ce volume se déroulent dans l’Extrême-Orient russe, et plus exactement dans le Primorié, un appendice sibérien situé au nord de Vladivostok et de la Chine, bordé à l’est par la mer du Japon et à l’ouest par la rivière Oussouri. Mais si l’on préfère s’adresser à l’enfant qui sommeille en tout...
février 2021
Le Matricule des Anges n°220

Trois tristes tigres

de Guillermo Cabrera Infante

La nuit havanaise

Avec Trois tristes tigres, le Cubain Cabrera Infante (1929-2005) signait une démesure littéraire, entre somme culturelle et délire romanesque. Il y a les livres dociles, qui se laissent résumer en quelques phrases. Et il y a les autres, qui offrent une résistance incroyable dès lors que l’on tente de les empoigner, comme si la pire injure qu’on pouvait leur faire était de dire précisément ce qu’ils sont. Et ce, quand bien même on s’efforcerait de dresser la liste, aussi exhaustive que possible, des morceaux dont ils sont faits. Si...
janvier 2021
Le Matricule des Anges n°219