La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue Survol

mai 1999 | Le Matricule des Anges n°26 | par Philippe Savary

L' Instant d’après N°1

Philippe Jaccottet, André Frénaud, François-René Daillie, Marie Motay, Roger Munier, Joël Vernet

Les Moments littéraires

Vladimir Volkoff, Françoise Giroud, Louis Nucera, Edgar Morin, Robert Sabatier, Jean Dutourd, Laurence Cossé, Amélie Nothomb, Bernard Clavel, Jorge Luis Borges, Jean Guehenno, Julien Gracq, Paul Léautaud, Philippe Lejeune, Silvia Baron Supervielle

Possible Imaginaire N°2

Nouveau venu (petit format, couverture orange), L’Instant d’après porte bien son titre. « Notre ambition est d’offrir (…) quelques regards sur ces »lointains intérieurs« , ces paysages déchus de notre vie, invisibles mais vivants dans chacun de nos gestes, chacune de nos paroles », explique son fondateur Patrick Monin. Pour ce premier essai, la revue s’est attachée à recueillir des textes brefs d’auteurs confirmés, ce qui donne à l’ensemble, illustré par des dessins de Véronique Jordan Roman, une belle tenue. Philippe Jaccottet évoque ainsi le passage du temps, l’émotion du ressenti, lors d’une halte près de Syracuse, tandis qu’André Frénaud s’interroge sur les rapports, à partir d’une même évocation, qu’entretiennent le poème et le rêve (le sujet-héros, dans le premier cas, est davantage courageux). A lire également, des extraits du Journal d’Accra de François-René Daillie où dans une suite de visions sombres et lyriques, l’écrivain affirme le rôle salvateur de la poésie, cette « connivence du présent » et le danger des faux-semblants : « Le bois mort de la culture qui jonche le sol et entrave la marche, et nous étouffe et nous déforme, gêne notre croissance, éteint notre pensée (…) » Joël Vernet, Roger Munier et Marie Motay concluent ce court volume dont la cohérence, le ton et la forme augurent d’une belle aventure.
L’Instant d’après N°1 - 48 pages, 72 FF - Abt 2 numéros : 125 FF.
(Les pas perdus, place de l’Hôtel-de-Ville 01750 Saint-Laurent-sur-Saône)
Les Moments littéraires ne mélange pas les genres, en se spécialisant dans l’écriture intime. La revue promet d’ouvrir ses colonnes aux récits autobiographiques, lettres, carnets de notes, journaux… d’écrivains connus ou inconnus. Dans l’attente de recevoir tous les secrets (coquins ?) de cette littérature du je, elle a invité dans son premier numéro quelques auteurs (morts ou vifs) à se soumettre à cette terrifiante question : « Pourquoi écrivez-vous ? » De Jean Dutourd à Dominique Rolin, tous se sont donné le mot pour dire qu’ils ne peuvent pas faire autrement. Entre deux réponses convenues, la fulgurante réplique d’Amélie Nothomb : « Le mystère véritable, (c’est) pourquoi les autres n’écrivent-ils pas ? »
Les Moments littéraires N°1
64 pages, 100 FF - Abt 2 N° : 180 FF- (BP 175 92186 Antony cedex).
Publié par l’éditeur de poésie L’Arrière-pays, Possible imaginaire accueille des textes uniquement d’auteurs que la revue sollicite, gage d’une possible fraternité. Au sommaire ici : le regretté Thierry Metz (d’une beauté venimeuse), Pierre Dhainaut, une étude sur Hölderlin, un hommage de Bernadette Engel-Roux à Jacques Réda (extrait de l’introduction d’un essai inédit), une enquête d’Alain Freixe sur le « retour au midi noir » chez Joë Bousquet…
Possible imaginaire N°2 - 62 pages, 40 FF - (9, rue d’Etigny 32000 Auch)

Survol Par Philippe Savary
Le Matricule des Anges n°26 , mai 1999.