La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Les Oiseaux de Fra Angelico

septembre 2000 | Le Matricule des Anges n°32 | par Gerardo Lambertoni

Les Oiseaux de Fra Angelico

Ce petit livre est d’une grande richesse. Et si l’on y retrouve la sensibilité du Tabucchi de Nocturne indien, l’influence de cultures extrapolées de l’Inde, de Macao ou de Lisbonne, ces textes courts confirment et amplifient l’inventivité conceptuelle de l’auteur. À la limite d’être vraiment des nouvelles, ces textes essentiellement épistolaires sont autant d’exercices de style, tantôt autobiographiques, parfois historiques ou proches de la critique d’art. Ils fourniraient d’ailleurs d’excellents prétextes à des ateliers d’écriture : prenez deux, trois tableaux de Fra Angelico où apparaissent des oiseaux et relatez sous forme de conte comment l’artiste vint à les peindre de ces façons ; imaginez la lettre intemporelle qu’écrirait Mlle Lenormand, cartomancienne de Napoléon à Mme Ibarruri dite La Pasionaria… Tabucchi exhorte et vivifie cette propension à s’accaparer et faire palpiter l’Histoire par la littérature : La lettre du roi du Portugal à Goya, peintre de « carnages et caprices » ainsi que la note de présentation sont de pures merveilles.

10/18
Traduit de l’italien
par Jean-Baptiste Para
91 pages, 25 FF

Les Oiseaux de Fra Angelico Par Gerardo Lambertoni
Le Matricule des Anges n°32 , septembre 2000.
LMDA PDF n°32
4.00 €