La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Premiers romans Pour être chez moi

juin 2002 | Le Matricule des Anges n°39 | par Pascal Paillardet

Pour être chez moi

Certains récits avancent sous l’autorité de la douleur et refusent toute autre tutelle qui pourrait les soulager. Ils charrient une souffrance qui semble les galvaniser. Pour son premier roman, Emma Schaak, 33 ans, s’abandonne à ce « bonheur d’être triste ». Son écriture, suave et docile, conquise par la tristesse du propos, paraît se ressourcer dans les tourments de son héroïne : femme meurtrie par le « mal ajustement » entre les êtres, amante déçue par des amours confuses acceptées sans méfiance, et mère si peu réconfortée par la présence de deux enfants qu’elle engage dans sa propre solitude. « Mes jours se recroquevillent chaque soir, et mes enfants grandissent pendant la nuit. » Pour dire cette démission affective, vécue au rythme des saisons ressenties jusque dans la chair, Emma Schaak réveille les blessures, les sacrifices et les souvenirs. « Je n’ai pas encore la maturité, le recul, le dédain nécessaire pour écrire sans maux. Et si je souffre ça fait toutes ces tâches. Écrire et souffrir ça revient au même », lit-on. Que cette maturité à venir ne brise jamais la sensibilité de l’écriture.

Pour être chez moi
Emma Schaak
Le Rouergue
94 pages, 8 euros

Pour être chez moi Par Pascal Paillardet
Le Matricule des Anges n°39 , juin 2002.
LMDA PDF n°39
4.00 €