La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Perpétue

mai 2003 | Le Matricule des Anges n°44 | par Bertrand Serra

À la suite de la censure française de Main Basse sur le Cameroun, Mongo Beti recycle son
matériau et publie, en 1974, Perpétue -trajectoire tragique (reconstruite et retracée par son frère Essola, à peine sorti de camp) d’une jeune femme, morte en couche (la fatalité est inscrite jusque dans son prénom, Perpétue) à la suite de tensions conjugales. Mongo Beti, qui ne rentra dans son pays qu’en 1990 après un long exil en France, ne cessa de dénoncer les régimes successifs (celui d’Ahidjo -appelé dans ce roman Baba Toura- puis celui de Paul Biya), de détruire l’image (poncif de l’exotisme et du colonialisme) d’une Afrique figée dans des archaïsmes (sociaux, conjugaux ici) hérités « de la sagesse des ancêtres », pour y substituer celle, vivante, complexe et amère, d’une société traversée de contradictions, travaillée par la violence, l’hypocrisie et la corruption. Malgré quelques anachronismes narratifs, cette réédition est un hommage intelligent à l’activité inlassable -d’écrivain, de militant, d’homme- d’Alexandre Biyidi (vrai nom de Mongo, originaire du peuple Beti), grand intellectuel disparu en octobre 2001.

Perpétue
Mongo Beti
Buchet Chastel - 308 pages, 15

Perpétue Par Bertrand Serra
Le Matricule des Anges n°44 , mai 2003.
LMDA PDF n°44
4.00 €