La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Et… et non en fait

octobre 2003 | Le Matricule des Anges n°47 | par Ludovic Bablon

Arlix fixiste a décidé d’occuper pour son deuxième livre le même créneau/credo que dans le premier, à savoir : littératuriser les sabirs. Le texte met en scène un agent « Et hop » dont le rôle est apparemment de défictionnaliser (sic ; quoi ?), et qui évolue dans le même monde surfait, technologique à donf que les personnages du précédent Mise à jour, sauf que cette fois la référence se fait plus claire : ce monde c’est simplement le nôtre, vu au travers d’un prisme crypto-marxiste simpliste où juste les pauvres deviennent des gueux et les riches vivent des fictions de jeu vidéo au temps du « capitalisme phase 4 » (re-sic ; quoi ?). Avec un brio indéniable mais facile, Arlix sample des slogans de pub et met en scène quelques situations stéréotypées pour les parodier, mais au final, la critique reste très innocente et l’ancrage persistant dans une attitude « je ne vous aime pas et je joue votre jeu à fond pour vous en dégoûter », ne stimule guère l’intérêt. La première phrase du style « La mégapole, à coup de spyware, et sous couvert d’effluves démocratico-stabilisatrices, décèle tout déviance potentielle », cette première phrase amuse, mais la deuxième abuse et la troisième forcément lasse. Car est-ce si malin de surexploiter une maladie de la com pour se refaire une santé ? À coup de préfixes, de suffixes et de néologismes, on va certes vers une reconnaissabilité stylistique, mais peut-être pas vers une littérature made in Quality-Land…. En somme Arlix, c’était une voie et ça se rapproche d’une impasse. On attendra le troisième opus pour voir si ça reprend le chemin d’une avant-garde réellement créative.

Et hop
Éric Arlix
Al Dante/Léo Scheer
87 pages, 15

Et… et non en fait Par Ludovic Bablon
Le Matricule des Anges n°47 , octobre 2003.
LMDA PDF n°47
4.00 €