La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Arts et lettres Images de soi

novembre 2003 | Le Matricule des Anges n°48 | par Maïa Bouteillet

Portraits / Visages : le titre de l’exposition jusqu’à la mi-janvier 2004 à la Bibliothèque nationale de France que consacre cet ouvrage indique bien comment de tels termes s’accompagnent ou s’opposent. L’avènement de la photographie a enrichi cette opposition fraternelle, puisqu’elle a permis de fixer avec fidélité l’apparence d’un individu tout en laissant supposer, toute « prise de vue » semble vouloir le prouver, qu’il s’agit là d’un modèle « idéal ». Le fonds de photographie de la BNF, le plus important d’Europe, permet ainsi d’interroger ce rapport, et de le faire à travers l’ensemble des courants, artistes ou procédés qui ont existé depuis 1853. Après « comment représenter l’humain » qu’interroge la peinture jusqu’à la distorsion, la photographie précise la question devant le sujet : « Qu’est-ce qu’un être humain ? » et surtout « Que signifie un visage ? » Car entre apparition d’un visage et approche du portrait, la photographie est mise en question. Devant ces portraits et autoportraits, différents regards critiques proposent de dégager les lignes de force d’un art, qui par la « reproduction » n’en finit pas de troubler notre interprétation de la réalité. On peut à ce titre citer Maurice Blanchot, comme le fait Anne Biroleau dans son texte « La véritable image » : « La ressemblance n’est pas un moyen d’imiter la vie, mais plutôt de la rendre inaccessible, de l’établir dans un double fixe, qui, lui, échappe à la vie ». Les travaux de Paul Strand, André Kertesz, Raoul Ubac, Diane Arbus, Rosella Bellusci, Ralph Gibson ou Xavier Zimmerman permettent d’attirer notre regard sur ces ambiguïtés.

Portraits/Visages (1853-2003) de Sylvie Aubenas
et Anne Biroleau Gallimard, 192 pages, 40

Images de soi Par Maïa Bouteillet
Le Matricule des Anges n°48 , novembre 2003.
LMDA PDF n°48
4.00 €