La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue La Stas academy

mai 2005 | Le Matricule des Anges n°63 | par Philippe Savary

Les Amis de l’Ardenne N°8-9

Initié par André Blavier, le ’pataphysicien belge André Stas est un redoutable touche-à-tout. Commandeur exquis de l’ordre de la Grande Gidouille, c’est un explorateur de champs multiples (collage, aphorismes, photo, art brut) pourvu qu’ils naissent en marge. La revue Les Amis de L’Ardenne lui a donné carte blanche pour composer un numéro. En conviant sa bande, écrivains & artistes, à rejoindre « la Stas academy », tout le volume respire la joyeuseté et tord le cou au sérieux. Franz Bartelt prend plaisir à décliner « tourniquer » dans toutes les positions pendant que Jean-Pierre Verheggen revisite Tintin. Des poèmes (Jacques Izoard, Pierre Puttemans), des parodies (Cioran, Perec), des comptines sanglantes, un bestiaire, des haïkus « nécroromantiques », agrémentés de dessins effarants (Serge Poliart, Roland Breucker…) : cet ensemble facétieux de bric et de broc ressemble à un feu d’artifices où le verbe se taille la part du lion. Il y a à boire et à manger, évidemment, mais c’est réussi. Tel l’« Almanach historique de Patagonie Septentrionale » de Serge Frechet. Il s’est intéressé au mois le plus court. On y apprend que le 18/02/78 Patti Smith déposa, incognito, quelques fleurs sur la tombe de Rimbaud. Puis la nuit tombée improvisa un concert au café du coin. « Son seul public sera constitué du patron, dont c’est l’anniversaire, de la serveuse et d’une demi-douzaine de clients qui n’ont jamais entendu parler ni du poète ni de la chanteuse mais qui trouvent qu’« elle a un beau cul même si elle chante mal ». » Ce numéro est tout sauf triste, nous prévient-on. Assurément.

P. S.

Les Amis de L’Ardenne N°8/9
242 pages, 15
9, rue Kennedy 08000 Charleville-Mézières

La Stas academy Par Philippe Savary
Le Matricule des Anges n°63 , mai 2005.
LMDA papier n°63
6.50 €
LMDA PDF n°63
4.00 €