La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue En bref

septembre 2005 | Le Matricule des Anges n°66

Du nerf N°1

Semestrielle au format carré, la revue Du nerf, qui « regroupe quelques écriturants qui foncent tête baissée dans le taillis du langage », entend s’ouvrir aux écritures multiples, invitant auteurs de BD et plasticiens. Son titre est un clin d’œil à l’ouvrage éponyme de Robert Pinget. « Il dit qu’il se moque des profondeurs, seules l’amusent les rencontres de mots. Si elles débouchent sur les gouffres il n’y est pour rien. Ou bien. L’attrait des profondeurs lui fait rassembler des mots qui ne demandaient qu’à le voir trembler. » Onze écrivains participent à ce numéro inaugural. Évoquant en creux le travail de Perec, les textes tournent autour de l’intranquillité, la préoccupation du quotidien, les soucis métaphysiques. Cécile Richard offre de petits récits délicieusement maussades. « On va vous demander d’être bref, racontez-nous votre vie, soyez bref, tous les lieux d’habitation, toutes vos adresses durant votre vie, soyez bref… » Laurent Quinton décrit d’une manière sensible des anonymes sur un trottoir de Bruxelles. Frédéric Ciriez décompose sa vie en cent phrases pendant que Valérie Guyader présente Thomas de Quincey d’une manière aussi érudite qu’inattendue.

Du nerf N°1, non paginé, 11 6A, rue de Quineleu 35000 Rennes

En bref
Le Matricule des Anges n°66 , septembre 2005.