La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue Nioques en blanc

juillet 2006 | Le Matricule des Anges n°75 | par Emmanuel Laugier

Nioques N°1 (2006)

Après un an d’absence, Nioques reparaît en une nouvelle série. Se recouvrant de blanc (après avoir été uniformément noire), elle quitte les éditions Al Dante et rejoint les éditions lyonnaises Su-cure/Sale. Seules persistances, celle de son directeur Jean-Marie Gleize, et celle d’un mot d’ordre qui, passant par Ponge « Nioque est l’écriture phonétique (comme on pourrait écrire iniorant) de gnoque, mot forgé par moi à partir de la racine grecque signifiant connaissance, et pour ne pas reprendre gnossienne de Satie ni le connaissance (de l’Est) de Claudel », signifie, au pluriel, « que la poésie n’a pas encore de nom, ou n’a ou n’aura que des mots impropres, etc. » L’orientation est claire, elle passe par le désœuvrement, le rapport au non-savoir (Dupin et Bataille) et perpétue une critique négative de la poésie contenue dans toute la modernité. Ce numéro nouveau s’amorce par « Quinze pantomimes » de l’artiste catalan Joan Brossa (« deux côtes de porc (maigres et crues)./ Une bouteille de muscadet./ Une bouteille de Bourgueil./ Un demi de bière »), une suite de quinze pages à la lenteur toute cinématographique, sorte de poème-légendes en muet où Gleize suit l’histoire de Ivik le petit esquimau (« L’Histoire animale »), sans doute l’un des textes le plus fort avec les extraits de proses coupées du « Rapport signal-bruit » de Pierre Parlant. À noter également comment Nicolas Giraud réécrit et imagine, en une plastique dégringolante ou asphyxiante le tapuscrit (une et seule même phrase invariablement répétée) auquel Jack Torrance, dans Shining, travaille.

Nioques N° 1, 176 pages, 20 (123, rue de Sèze, 69006 Lyon) revue@nioques.org

Nioques en blanc Par Emmanuel Laugier
Le Matricule des Anges n°75 , juillet 2006.
LMDA papier n°75
6.50 €
LMDA PDF n°75
4.00 €