La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Emmanuel Laugier

Message Envoyer un message

Emmanuel Laugier

Articles

Poèmes à pied

de Cole Swensen
Pas à pas au jour le jour Poèmes à pied propose vingt arrêts sur des marcheuses et marcheurs ayant écrit les verbes caractérisant la joie de se déplacer, comme flâner ou dériver. Poèmes à pied, le nouveau livre de Cole Swensen, poète et traductrice, éditrice de La Presse Poetry, est résolument un hommage à la marche doublé d’une approche (phénoménologique et descriptive) de son lien avec l’activité d’écriture. On sait depuis au moins Nietzsche que l’on pense en marchant, mais les exemples qui lieraient écriture et marche sont foisonnants et divers. Sans doute Empédocle, dont on aurait retrouvé les sandales sur le bord d’un volcan, était-il ce penseur présocratique arpenteur, comme Héraclite celui du mouvement, et à posteriori de la pensée du déplacement et de la...
septembre 2021
Le Matricule des Anges n°226

Duende

de Jean de Breyne

L’œil écoute

Jean de Breyne suit le chant impersonnel du poème, basse fréquence murmurée qui l’ouvre à tout ce qui, du temps, reste peut-être chantable. Poète discret (né en 1943), photographe, fondateur de la galerie-librairie l’Ollave à Lyon, puis éditeur d’essais d’artistes ainsi que d’un « Domaine croate/poésie » depuis 2012 avec Martina Kramer, Jean de Breyne mène de front toutes ces activités sans suffisance ni prétention. L’homme conduit sa barque lente depuis le Luberon où il vit depuis trente ans. Il sait la volonté nécessaire et...
juillet 2021
Le Matricule des Anges n°225

Café Neon et autres îles - Chemins grecs

de Jean-Christophe Bailly

La Reprise et l’éveil - Essai sur l’œuvre de Jean-Marc Cerino

de Jean-Christophe Bailly

Voir le temps venir

de Jean-Christophe Bailly

Jours d’Amérique - (1978-2011)

de Jean-Christophe Bailly

Entailler le temps

Avec ses chemins grecs, un journal américain, un essai sur l’œuvre picturale de Jean-Marc Cerino et un ouvrage collectif, c’est une tresse pensive du temps à quoi nous expose Jean-Christophe Bailly. Le parcours grec de Jean-Christophe Bailly, en plus d’avoir été celui de ses lectures, a toujours été concomitant de l’expérience réelle et tangible de ses lieux. C’est que le réel nous somme de traverser ses espaces inédits, insus, pourtant palpables, par le corps et ses perceptions, les rêveries multiples et les leçons de l’histoire. Les « chemins grecs » de Bailly, éclairés dirait-on par...
juillet 2021
Le Matricule des Anges n°225

Comment retarder l’apparition des fourmis

de José Carlos Becerra

Dernier barrage

Avec Comment retarder l’apparition des fourmis, livre posthume de José Carlos Becerra, nous plongeons dans une langue au lyrisme sec travaillant en elle ses ritournelles et ses énigmes. Poète majeur mexicain (1936-1970), disparu dans un accident de voiture près de Brindisi (Italie), alors qu’il prévoyait de se rendre à Pompéi, José Carlos Becerra est aujourd’hui redécouvert dans son pays : El popular notait il y a peu son retour après cinquante ans d’absence et l’écrivain Ruiz Abreu y évoquait l’importance du spectre des auteurs ayant suivi la ligne tracée par Becerra (Luis...
octobre 2021
Le Matricule des Anges n°227

André du Bouchet, une écriture en marche

de Michel Collot

Exacte nudité du jour

Essayiste et critique, Michel Collot rassemble ses essais sur André du Bouchet. Éditeur des carnets du poète, il en restitue l’expérience de transcription. Les deux premiers livres qu’André du Bouchet publie, Air (1951) et Sans couvercle (1953), disent d’emblée un élément invariant à toute sa poétique : celle d’être exposé, ou de s’exposer, non à ce que l’on ignore de soi et de ses propres tourments, mais au dehors, à sa seule souveraineté. Maurice Blanchot entendait par dehors une force non-cernable, non-atteignable. Penser le dehors, en faire...
juin 2021
Le Matricule des Anges n°224