La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue Assourdissants cerveaux

janvier 2009 | Le Matricule des Anges n°99 | par Dominique Aussenac

Vacarme N°45 (Olivier Cadiot)

Entre art et politique, savants et militants, magazine et revue «  : présenté ainsi, Vacarme tiendrait plutôt de l’auberge espagnole. Si on ajoute que son ambition est d’éclairer l’actualité politique et culturelle en croisant les approches des sciences sociales, de la philosophie et de l’art, on frôle la réalité. Les sept pages d’entretien avec le jubilatoire Olivier Cadiot le confirment. L’auteur de Futur ancien fugitif impressionne par sa capacité de réflexion et l’originalité de ses réponses sur la mise en jeu ou l’enjeu de son travail d’écriture. Dans ses robinsonnades, il (d)énonce, et toujours avec humour, l’ambiguïté et la facilité de récupération de la sphère politico-médiatique sur la création littéraire et artistique qu’elle transforme en boudin policé et insipide. Pour combattre la tyrannie, il affirme choisir le roman ou bien » il nous faudrait un savoir composite et désinvolte, un mélange de psychosociologie, de neurobiologie - un écrasé de tous les savoirs, un cerveau hérissé et des tentacules au bout des doigts. Ça pourrait bien s’appeler idéalement littérature, cette science-là. « Un dossier sur comment vivre avec le sport réunit aficionados et détracteurs (lire l’article sur la mystique de l’hygiène dans l’Italie fasciste). D’autres articles évoquent la condition carcérale, la réévaluation du populisme, la poésie américaine de Lorine Niedecker, la photographie de W.Eugene Smith. Seul bémol : l’éditorial trop réducteur qui passe rapidement de l’évocation de masses populaires sous l’emprise d’un exorciste à l’avènement » d’une politique, ni haute, ni basse, mais « au ras du sol », exactement à la hauteur à laquelle les pieds se trouvent à plat par terre pour que tout le monde puisse se tenir debout. "

Vacarme N°45 98 pages, 10 (Éditions Amsterdam)

Assourdissants cerveaux Par Dominique Aussenac
Le Matricule des Anges n°99 , janvier 2009.
LMDA PDF n°99 - 4.00 €