La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue En bref

janvier 2009 | Le Matricule des Anges n°99 | par Emmanuel Laugier

Triages supplément 2008 (Actes du colloque Antoine Emaz)

Le colloque Antoine Emaz s’est tenu en mars dernier à l’Université de Pau et de l’Adour, à l’initiative de Jacques Le Gall. Les interventions sont ici rassemblées par l’éditeur Tarabuste, fidèle en cela à l’œuvre de l’auteur de Os. On ne pourra pas dire que certains universitaires évitent d’interroger la modernité et la contemporanéité de travaux d’auteurs vivants (Sacré, Dupin, et d’autres, le furent en ces mêmes lieux). Ce supplément de Triages le prouve. Auteur de plus de vingt livres, dont récemment Caisse claire (poésie Seuil), Emaz s’inscrit, par une poésie dépouillée, frontale, tout en économie de moyen, dans l’héritage de Pierre Reverdy (ce qu’analyse Michel Collot en parlant d’un « lyrisme de la réalité ») : l’expérience se construit face à la résistance qu’a le réel, l’époque, le temps, à se donner, donc à se lire et se dire. Quelque chose en eux reste réfractaire à toute synthèse, le poème, étant, dans sa précarité et sa pauvreté, le témoin (« Vivre en mots » écrit-il) de ce face à face et de l’endurance qu’il réclame. Hors de tout « sérail », Emaz garde de Reverdy la « leçon de solitude » : « ne pas suivre, ne pas être suivi ». Les auteurs invités approfondissent l’éthique de cette écriture et le lien à l’ordinaire qu’elle revendique, de l’opération qu’implique le recours à l’évidence (J.-P. Courtois) au lien entre mur et peau (L. Fourcaut), en passant par l’interrogation de motifs tels que le jardin, les livres, la boue, l’air, le présent, les figures du « je », du « on »… Le tout sans l’académisme qui, parfois, caractérise ce genre d’exercice critique.

Triages - Cahier Antoine Emaz
Tarabuste, 192 pages, 23

En bref Par Emmanuel Laugier
Le Matricule des Anges n°99 , janvier 2009.
LMDA PDF n°99 - 4.00 €