La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue Bon an mal an

février 2009 | Le Matricule des Anges n°100 | par Camille Decisier

L' Imprévisible 2009

En 2009 aussi, rassurons-nous, il y aura des jours avec et des jours sans. La journée nationale du sourire, banal jeudi 30 avril, s’intitulera désormais « journée des lettres de motivation ». Et le jadis vulgaire 12 octobre sera dorénavant la « journée sans approximation », lui qui vit, en 1999, la proclamation par l’ONU de la naissance du 6.000.000.000e être humain.
La tendance croissante à la célébration, faisant feu de tout bois, peut provoquer des polémiques énervantes : le 9 août est-il sous-titré « journée de l’alternative crédible » parce qu’il proclame la journée internationale des populations autochtones, ou celle des gauchers ? Peut-être est-ce simplement la Saint-Amour qui rend l’alternative crédible ? Ou encore la nomination, le 9 août 1999, de Poutine à la tête du gouvernement russe ?
Pour la deuxième année consécutive, les éditions Le Jeu de la Règle renouvellent L’Imprévisible. Plutôt qu’un agenda, un « registre des jours » qui jette des ponts accidentels entre des faits survenus au cours d’années finissant par 9. Se télescopent ainsi divers calendriers religieux, celui des traditions populaires et celui institué par l’État français, ainsi que l’inénarrable calendrier du Père Ubu (écrit par Jarry pour 1901, proclamant par exemple le 25 août la Saint-Sein, rebaptisée ici « journée du secret des sources »). En somme, malgré la variété de ses échos, 2009 reste bel et bien imprévisible. La preuve : du 1er janvier au 31 décembre plus d’un tiers de la page est en blanc, ce qui ne fait pas de L’Imprévisible un livre ni même un album de coloriage (intéressante piqûre de rappel fiscal p.380), mais un objet pratique et spirituel. N’attendez pas la journée du contrôle de routine, autrement dit 19 novembre, autrement dit arrivée du beaujolais nouveau, pour vous le procurer ; l’édition originale ne compte que 2009 exemplaires numérotés, dont le dernier sera forcément le plus précieux. Et tout ça pour seulement 2009 centimes d’euros.

L’Imprévisible 2009, conçu et écrit par Marie-Liesse Clavreul et Thierry Kerserho, Le Jeu de la Règle, 383 pages, 29,09

Bon an mal an Par Camille Decisier
Le Matricule des Anges n°100 , février 2009.
LMDA PDF n°100
4.00 €