La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue Thauma N°7 (Le feu) Kôan N°1

octobre 2010 | Le Matricule des Anges n°117 | par Anthony Dufraisse , Dominique Aussenac

Thauma N°7 (feu)

Kôan N°1

L’infini, rien que ça. Qui a dit que les jeunes revues manquaient d’ambition ? Pour son numéro inaugural, Kôan s’attaque à un gros morceau. Poésie, philosophie, littérature, astrophysique et même métaphysique, il fallait au moins ça pour tenter l’ascension d’une notion escarpée. Quelque sens qu’on lui donne – béance, vide, chaos, absolu, néant, totalité –, l’infini, toujours, interroge, interpelle, intrigue, inquiète et les douze contributions de ce volume ouvrent quelques voies d’accès. Mais si on peut autant qu’on veut convoquer l’infini, on ne saurait conclure quoi que ce soit à son propos. La question est trop fuyante. Ce qui, du reste, reflète assez bien la portée du mot Kôan, un terme bouddhiste à comprendre comme un genre d’aporie appelant une méditation sans fin. Bref, ici on retiendra surtout les papiers de Michel Cassé et Valérie Mirarchi, sans doute les plus pertinents dans un ensemble qui flirte un peu trop peut-être avec la tautologie. Logique quand on sait que le signe de l’infini se mord la queue.

KôAN N°1
Éoliennes, 106 pages, 12
(9 descente des Chartreux 20200 Bastia)

Le feu : « Un animal sans corps – une âme donc. Mais une âme atrocement, excessivement matérielle… » souligne Alain Cugno dans l’édito de Thauma. La revue de philosophie et de poésie dirigée par Isabelle Raviolo se joue des paradoxes et aime à confronter le volatil et le tangible. Ainsi les précédents numéros évoquaient le corps, l’éros, l’eau, la joie de manière anthologique. Ici, plus d’une centaine de témoignages du monde entier, un énorme brasier de poèmes, de textes philosophiques, sacrés ou religieux. De Mandelstam, en passant par Emily Dickinson, Sapho, Maître Eckhart, Nietzsche ou Kiekegaard. « Même si tu as froid/Ne te chauffe pas au feu/Bonhomme de neige » Sôkan.

Thauma N° 7
Les Argonautes, 480 pages, 20
(28 rue Beaubourg, 75003 Paris).

A. D. & D. A.

Le Matricule des Anges n°117 , octobre 2010.
LMDA PDF n°117
4.00 €