La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Nocilla dream

octobre 2012 | Le Matricule des Anges n°137

Quelque part en bordure de l’US 50, au milieu du désert, exposé aux vents d’Arizona, pousse un singulier peuplier, arbre bientôt mort aux branches duquel pendent des dizaines de paires de souliers et que le voyageur, interdit, nomme « peuplier aux chaussures ». L’Espagnol Agustin Fernández Mallo, essayiste, poète, par ailleurs versé en physique des radiations nucléaires, croise dans ce Nocilla Dream (premier volet d’une trilogie Projet Nocilla, avec à suivre : Nocilla Experience et Nocilla Lab) le mythe américain de la Route à une image réinventée de l’Arbre de vie : « Pour les habitants des abords de la US 50, l’arbre constitue la preuve qu’il y a, jusque dans le lieu le plus retiré du monde, de la vie au-delà, non de la mort, qui n’a déjà plus d’importance pour personne sinon pour le corps, et que les objets, devenus étrangers à eux-mêmes ont une valeur intrinsèque pour autre chose que ce pour quoi ils ont été créés ». Du Nevada à la Chine, en passant par Paris, le désert d’Albacete, le Mozambique, ou bien des terminaux d’aéroports, Mallo développe une géographie tant physique qu’imaginaire – voir carte, en fin de recueil – d’un Univers Nocilla en constant mouvement, aux frontières floues, aux liaisons tentaculaires. Roman fragmenté, constellation de destins individuels tous comme abrités par l’Arbre, Nocilla Dream est une rêverie poétique, ponctuée d’extraits de publications sur le virtuel, la cyber culture, l’architecture, en même temps qu’une réflexion sur les arts et la création, la science et la littérature, la culture et le voyage. Ce n’est pas un hasard si on croise Borges, mais également le Che, ou bien les inventeurs de la Micronation…Tout ici est prétexte à la réflexion et à l’évasion. Le texte, syncopé, avec ses chapitres- paragraphes comme autant de morceaux de vie, de mises en perspective, affiche une étonnante fluidité, une esthétique tout entière faite de moments de rupture. Une vraie belle réussite : à la fin, on a envie de recommencer.

Julie Coutu

Nocilla dream
Agustin Fernandez Mallo
Traduit de l’espagnol par Gabrielle Lécrivain
Allia, 210 pages, 9,20

Le Matricule des Anges n°137 , octobre 2012.
LMDA papier n°137
6.50 €
LMDA PDF n°137
4.00 €