La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Textes & images Monsieur Pabo : l’Intégrale 1

janvier 2013 | Le Matricule des Anges n°139

Monsieur Pabo : l’Intégrale 1

Panique à l’île aux crânes, Du rififi à Limace-Ville, La Banquise de l’effroi, Carton jaune pour la mort, Objectif Moscou, etc : soit, entre 1993 et 2003, dix années de bande dessinée mouvementée désormais réunies en intégrale. Reprenons par le début : il semblerait que M. Pabo soit un jour tombé dans une cuve de plutonium en fusion, à la suite de quoi il perd l’usage de son intelligence et succombe à des crises d’ultra-violence qui le mènent tout droit en prison. Au sortir de l’enfer carcéral, il peut compter sur ses neveux, Ricou et Bigou coiffés d’une toque de trappeur, puis sur le génial Professeur Pompidou, puis encore sur la Lucane Rouge, éléphante autrefois malfaisante qui connaît désormais la passion en sa compagnie (« Il est monté comme un démon ! »). L’aventure est au rendez-vous : ce sont des enlèvements, des réincarnations, des armes « de structure complexe », les entrailles de la terre et l’algue qui rend intelligent (notamment Pabo), et même l’apparition d’une assistante sociale complaisante – « Qui sait si sans femme nos amis n’auraient pas un jour ou l’autre fini un peu pédé ? ». On garde en tête cette question de la contingence, de même que certaines légendes rondement ficelées (« L’île aux crânes n’étant pas loin, nos héros y vont à pied ») et diverses répliques courageuses (« Un héros de votre trempe a droit à plus d’égards de la part d’une municipalité de droite »). Sera-ce que Pabo et sa famille recomposée constituent la version punk des canards de Disney ? Si l’on veut, en considérant qu’il s’agit plus ici de réenchanter que de dégrader, et que M. Pabo se lit d’une traite grâce à son art de la lourdeur intelligente, sa science du récit populaire, sa poésie, c’est-à-dire ce qui donne la sensation d’un univers, pour parler comme Paul Valéry – un Valéry qu’on verrait bien faire de la figuration dans les fictions syncrétiques de Pabo, quelque part entre Goldorak coiffé de nattes et François Mitterrand qui s’est « adapté aux techniques de survie ».

G. M.

M. Pabo : intégrale
Pierre Druilhe et Fred Andrieu
Les Requins marteaux, 192 pages, 18

Le Matricule des Anges n°139 , janvier 2013.
LMDA papier n°139
6.50 €
LMDA PDF n°139
4.00 €