La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Stratagèmes Palefrenier, rivière, Qabus Ibn Iskandar, John McCain, œuf à la coque

octobre 2013 | Le Matricule des Anges n°147 | par Pierre Senges

0. (Journal de lecture du roman de F. Fulmerford, Les 36 Stratagèmes1. Son personnage principal, un certain Samuel Tubal, collectionne les stratagèmes, anciens ou modernes, comme s’il voulait en faire un herbier. Il habite Annuitants Castle Street et travaille dans une banque d’investissement où il semble avoir été embauché par erreur.)

1. Baltasar Gracián l’avait déjà noté dans son Oracle Manuel et Art de la Prudence  : « N’est pas fautif qui fait la faute mais celui qui, une fois faite, ne la sait pas farder ». C’était le conseil n°126 ; depuis le 17e siècle, il a dû servir à bon nombre de papes et d’empereurs, et de copistes ou même de palefreniers, la roublardise étant parfois ce qu’il y a de plus démocratique2. S. Tubal n’a rien fait pour devenir l’un des traders3 dorés de la Sedgemoor Strategy, il s’enrichit libéré de toute culpabilité, comme tant de ses collègues, mais il a la courtoisie de farder le mieux possible la faute de l’inconnu qui lui a procuré son poste.

2. Pour sauver sa peau le plus longtemps possible, il pourrait appliquer le conseil de Sun Tzu, « Si vous êtes auprès de quelque rivière, approchez-vous le plus que vous pourrez de sa source » (L’Art de la Guerre, article 9 « De la distribution des moyens »). Manque de chance, il n’y a pas de rivière dans les bureaux de la Sedgemoor, au sommet d’une grande tour de verre londonienne, sauf quelques fontaines d’eau ne faisant pas vraiment illusion. Du coup, S. Tubal se demande s’il doit prendre les mots rivière et source au sens propre ou au sens figuré – son hésitation occupe les pages 132 à 1344.

3. La plupart du temps, Tubal applique la ruse la plus efficace et la plus partagée, celle qui consister à passer pour un imbécile (Fulmerford en a déjà parlé, nous aussi) : c’est cette ruse qui incite Qabus Ibn Iskandar (1020 - 1085) à noter dans son Livre des Conseils  : « Ne sous-estime pas ton ennemi même s’il paraît faible (etc.) ». Passer pour un imbécile demande en général beaucoup de doigté, le risque est grand d’y prendre goût : avec le temps, à force de crispation et d’habitude, on finit par se confondre avec son personnage. (F. Fulmerford donne page 136 les noms de ceux qui, à son avis, sont tombés dans ce piège ; la place nous manque pour les citer.) Passer pour un imbécile est encore plus délicat quand on travaille au sein d’une banque comme la Sedgemoor : car l’intelligence la plus vive, la plus rapide et la plus opportuniste est censée y être à l’œuvre – la preuve, les décisions se prennent en un quart de seconde (ou moins).

4. L’intelligence, la stratégie financière, l’art du choix instantané, et des cerveaux crépitant (sparkling brains), voilà ce qu’il faut à une banque d’investissement. Mais est-ce qu’on en est bien sûr ? Déjà en 1962 un vieil agent de change affirmait d’un ton de prophète élimé sur le parvis de la Bourse : Qui entre ici doit abandonner tout raisonnement5.

5. Il n’y a pas longtemps le sénateur John McCain (Arizona), candidat battu à l’élection présidentielle américaine de 2008, a reproché à Barak Obama, le candidat vainqueur, de réfléchir avant d’entrer en guerre contre la Syrie – considérant que les États-Unis d’Amérique se sont engagés dans d’innombrables conflits au cours de leur histoire et qu’aucun de ces engagements n’aurait eu lieu si on avait eu l’idée saugrenue de penser avant d’agir. Content de son effet, John McCain (Arizona) a dégluti une fois, cligné des yeux sept fois, puis ajouté ce qui pourrait tenir lieu de devise : Penser ne résout rien (Thinking solves nothing)6.

5 bis. (John McCain est l’un des noms cités par F. Fulmerford au catalogue de la page 136.)

6. Baltasar Gracián (encore lui) estime au contraire qu’il vaut mieux « penser d’avance : aujourd’hui pour demain, et demain pour le surlendemain ». S. Tubal le sait parfaitement, au point de suivre ce conseil chaque fois qu’il s’apprête à décalotter son œuf à la coque7. D’accord pour l’œuf coque, mais à la Bourse ? Au sein de la Sedgemoor Strategy ? Dans le monde volatil, irrationnel et stochastique (sic) de la finance ? Est-ce qu’il ne vaut pas mieux appliquer la doctrine McCain ? Manipuler une petite souris les yeux fermés et donner un ordre au hasard avant de voir si ça provoque l’une de ces courbes qui font la une des quotidiens ?

7. C’est ainsi : page 140 du livre, le héros de F. Fulmerford commence à comprendre, pas trop tôt, que son incompétence d’imposteur est en vérité nécessaire au bon fonctionnement de sa banque.

1 The Thirty-six Stratagems, F. Fulmerford, Londres, 2011.
2 Et même œcuménique, comme la joyeuse crapulerie. Polyen, quinze siècles avant Gracián conseille plus crûment de, je cite, corrompre et de, je cite toujours, se jouer des lois – ces stratagèmes ont le grand avantage d’être accessibles et jamais démodés.
3 Opérateur de marchés financiers, dit le Robert, page 1362. Littré, lui, passe directement de tractoire à traditeur. Ceci dit, F. Fulmerford reste très vague au sujet du véritable emploi de son personnage ; on respectera ce choix.
4 Ce qui est beaucoup trop.
5 F. Fulmerford cite approximativement une scène du Joli Mai de Chris Marker.
6 Nota bene  : ces popos sont tirés de la rubrique The Borowitz Report, du New-Yorker, laquelle contient essentiellement de fausses informations.
7 Ça ne marche pas à tous les coups.

Palefrenier, rivière, Qabus Ibn Iskandar, John McCain, œuf à la coque Par Pierre Senges
Le Matricule des Anges n°147 , octobre 2013.
LMDA papier n°147
6.50 €
LMDA PDF n°147
4.00 €