La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français La Fulgurence du geste

mai 2014 | Le Matricule des Anges n°153

La Fulgurence du geste

Récit ou fiction ? Rien ne l’indique. On ne saura pas si cette histoire d’amour tragique porte témoignage d’un vécu. Qu’il soit pure séquence romanesque ou trace d’une séquelle personnelle, ce livre est tout en cas émotionnellement chargé. Il s’ajoute à la quinzaine d’écrits d’une auteure précieuse : Fabienne Swiatly, dont l’expression, saisissante et délicate, requiert notre plus exigeante attention. Son écriture, toujours très travaillée, très affective, donne à voir ici l’échec d’une expérience amoureuse. Elle tente de recoller les morceaux d’une passion happée par le vide. D’abord, ce sont deux êtres qui s’attirent. Rires partagés, regards complices, le désir, lentement, fait son œuvre, raccordant les cœurs, rapprochant les corps : « L’odeur de l’autre pour échapper à l’érosion du temps. Un bref moment de son existence on n’est plus seul ». Puis les vies ne battent plus au même rythme. Dissonances, divergences, entre les amants d’hier s’installe une distance. C’est d’elle que vient la décision de rompre. Pour lui commence le ballet des idées noires, « boueuses », ruminées jusqu’à commettre l’irréparable quand « il comprend que c’est fini ». Il se défenestre sous les yeux de celle qui le repousse. C’est alors que le titre du livre prend tout son sens. La fulgurance du geste de mort plongera la femme dans une sidération douloureuse. Une écriture intense et syncopée sert cette histoire d’« épuisement d’un amour ». Plus peut-être qu’un livre sur la séparation, c’est un livre sur l’effondrement intérieur, l’appel du gouffre. Un livre sur le vide que seul emplit désormais, pour celle qui reste, le ressassement d’un instant où, c’est le cas de le dire, tout bascule. Fabienne Swiatly signe une très émouvante plongée au cœur des êtres foudroyés de souffrance.

Anthony Dufraisse

La fulgurence du geste
Fabienne Swiatly
L’Amourier, 61 pages, 11

Le Matricule des Anges n°153 , mai 2014.
LMDA papier n°153
6.50 €
LMDA PDF n°153
4.00 €