La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Répertoire des affections

janvier 2017 | Le Matricule des Anges n°179 | par Éric Dussert

L' Almanach des Réfractaires

En 2002, Evelyne Pieiller, femme de théâtre et de lettres, critique littéraire et fan de rock’n’roll, proposait un livre qui tordait le canon : il s’agissait de son Almanach des contrariés – comme un clin d’œil à l’Almanach perpétuel des harpies de feue Gabrielle Wittkop. Digne d’embarrasser les routiniers, son Almanach renouait avec un genre séculaire dont la maison Vermot semblait avoir scellé la disparition avec ses idioties faisandées. Evelyne Pieiller proposait, elle, comme elle le fait à nouveau, un livre-kaléïdoscope dont l’enchantement tient au pétillant de l’intelligence et aux bondissantes fantaisies du monde. Construit sur les douze mois et de rituelles étapes telles que « La science amusante », « La minute méditative » ou « la Bibliothèque des voyageurs », L’Almanach des réfractaires propose des points de vue sur des sujets d’interrogation, d’admiration, de constatation, sur des parcours humains hors normes. Toujours disposée à rester perplexe, Evelyne Pieiller n’en est pas moins convaincue que les croquants se révoltent toujours, que les poètes sont dignes d’être dingues, que les novateurs ont raison de s’obstiner et que l’Islande a bien fait d’emprisonner les banquiers qui ont propagé la crise financière, bref, que l’indépendance, la révolte, l’imagination et l’esprit critique ne sont pas de vaines capacités.
Cette fois encore, priment les pages consacrées à ses souvenirs personnels et réflexions intimes. En particulier celles, admirables, qui sont dédiées à sa mère disparue, à l’âge qui met en porte-à-faux avec soi-même, à la vie sociale que l’on supporte mais que l’on s’impose… Et Evelyne Pieiller d’avouer que cet Almanach est « une sorte d’endroit pour m’y mettre à plusieurs ». Mais « qu’on se sent hagard par moments »… Sachant que l’inéluctable vient, il reste cette prière : « Saint Gombrowicz, priez pour nous. » Que risque-t-on à fréquenter la plus fantasque des divinités ? Éric Dussert

L’Almanach des réfractaires, d’Evelyne Pieiller, Finitude, 272 p., 19,50

Répertoire des affections Par Éric Dussert
Le Matricule des Anges n°179 , janvier 2017.
LMDA papier n°179
6.50 €
LMDA PDF n°179
4.00 €