La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Poésie La Boussole aux dires de l’éclair

février 2017 | Le Matricule des Anges n°180 | par Richard Blin

La Boussole aux dires de l’éclair

Le monde, quand on voyage, qu’un regard s’en saisit, s’accroît, se fait pourvoyeur d’une mystérieuse vérité faite d’intimité et d’accueil à ce qui se montre et se cache en même temps. La restituer dans la langue, cette vérité, c’est donner à entendre une voix qui cherche à en manifester la radiance tout en nous associant à ses vivants enjeux d’être. Tel semble le chemin de mots, sous le signe du voyage, que nous invite à suivre Jean-Paul Bota.
De Venise à la Chine, en passant par Lisbonne, Londres, Nantes, Chartres ou la Somme, on ne va pas seulement d’un lieu dans l’autre mais d’un temps de la vie à un autre de la pensée. Chaque lieu devient espace réfléchissant où la sensation défait l’instant, déclenche un mouvement de ressouvenir, éveille un songe, transporte ailleurs. Des harmoniques s’établissent, des figures du passé revivent, des chemins « oubliés-réinventés » s’ouvrent, font du présent une vaste chambre d’échos. Des images viennent en surimpression, renvoient à la peinture, à « l’œil absolu » de Turner, à Chaïm Soutine, sa vie de bohème, ses femmes, son ulcère, ses couleurs montrant le vacillement des choses. Des citations (Larbaud, Pessoa, Gracq, Breton…), des bribes de vers, constituent le monde en système de correspondances. Le texte naît de cet entre-choc de plans, vit du jeu de ces configurations mobiles. D’où l’angulation poétique faite de subtils changements de direction, d’élisions, de syntaxe rompue. « Comment dire la senteur-ensemble d’une fumée, la cathédrale l’ange… » Face à l’impossible objet de la description, le livre déploie des partitions d’intensités, invente son propre espace-temps, rend à des clartés nouvelles le modelé d’une âme, ordonne la réalité friable du théâtre mental suscité par le secret rayonnement des lieux. Richard Blin

La Boussole aux dires de l’éclair
de Jean-Paul Bota
Tarabuste, 252 pages, 18

Le Matricule des Anges n°180 , février 2017.
LMDA papier n°180
6.50 €
LMDA PDF n°180
4.00 €