La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
ZA Loup à Loup 83570 Cotignac
tel ‭04 94 80 99 64‬
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Richard Blin

Message Envoyer un message

Articles

Zénon, sombre Zénon »

Correspondance 1968-1970
de Marguerite Yourcenar
Yourcenar, en toutes lettres Passionnant pour tous ceux qui s’intéressent au métier d’écrivain ou goûtent la cuisine de l’édition, ce nouveau tome de sa correspondance montre aussi comment l’auteure participe à la construction de son œuvre. Couvrant les années 1968-1970, ce cinquième volume de correspondance témoigne de la façon dont Marguerite Yourcenar contrôle l’interprétation et la publication de ses textes et balise le territoire de sa pensée. Les échanges de l’année 1968 s’organisent autour de la parution de L’Œuvre au noir, préparatifs et diffusion, tandis que ceux des deux années suivantes portent sur la réception du livre et les interactions qu’il a suscitées avec les critiques et les lecteurs. 1968 débute sous les meilleurs auspices, avec la fin d’un long litige avec Plon, l’éditeur des Mémoires d’Hadrien (1951),...
janvier 2024
Le Matricule des Anges n°249

Où est mon pays ?

de André Frénaud

Désenvenimer l’inacceptable

À travers sursauts et scissures, dissonances et tâtonnements inquiets, la poésie d’André Frénaud (1907-1993) met en scène l’expérience ontologique. Une anthologie de ses poèmes longs nous donne l’occasion de la(re)découvrir. Moins répandue que celle d’un René Char ou d’un Henri Michaux, la poésie d’André Frénaud, né à Montceau-les-Mines, en 1907, ne se livre pas d’emblée. Pudique et rigoureusement syntaxée, elle est celle d’un grand mâcheur de mots qui fait entendre une vérité d’existence sous la vérité d’écriture. Entré tard en poésie, à 34 ans, retour de captivité, avec Les Rois mages, André Frénaud a une...
janvier 2024
Le Matricule des Anges n°249

Promenade interdite

Une enquête d'Evariste Petiot
de Jean-Pierre Bobillot

Le pouvoir naufrageur des mots

Avec juste ce qu’il faut d’érotisme barbare, de fantastique et de mystère, Jean-Pierre Bobillot fait d’une île un lieu d’incitations et de provocations. Fiction protéiforme à la trame aussi surprenante qu’imprévisible, roman axé sur le mystère et les attentes qu’il suscite, le premier et unique roman de Jean-Pierre Bobillot – plutôt connu comme « poète expérimental » et comme historien et théoricien des poésies dites sonores – s’est élaboré au fil de trois versions successives s’échelonnant de l’été 1980 à l’automne 2022. Une gestation longue...
janvier 2024
Le Matricule des Anges n°249

Dossier Akhmatova. voyageuse du monde intérieur

de Alberto Ruy Sanchez

Inflexible et indomptable Akhmatova

Consacré à une figure mythique de la poésie russe et de la résistance au régime stalinien, le Dossier Akhmatova est un vibrant hommage à une personnalité fascinante qui n’a jamais plié et aima au-delà du possible. Tout en plaçant la poésie au-dessus de tout. En grand maître de la géométrie narrative, et en s’inspirant des ressorts du roman d’espionnage, Alberto Ruy Sánchez nous offre, avec son Dossier Akhmatova, un étonnant récit-collage fait d’histoires éclatées qui multiplient les sens du récit sans détruire son unicité. Conçu par addition, montage d’éléments hétérogènes agencés comme les innombrables pièces d’un puzzle composé de témoignages,...
janvier 2024
Le Matricule des Anges n°249

Un cri que le soleil dévore. Carnets, notes et réflexions, 1942-1973

de Jean Sénac

L’algérianité au cœur, et à corps perdu

La poésie, l’amour, la liberté, une soif inaltérable de vérité, un naturalisme dionysiaque, la vie de Jean Sénac (1926-1973), qui se définissait comme « poète algérien de graphie française », relève d’une véritable esthétique de l’existence. Comme en témoigne l’ensemble de ses écrits intimes. Mis bout à bout le contenu des cahiers, carnets, agendas et journaux que Jean Sénac a tenus à quelques périodes clés de son existence, constitue une sorte de chronique intime de plus de trente ans de vie – de ses 16 ans à son assassinat dans la maturité de ses 46 ans. Moments retranscrits, réflexions, interrogations politiques, croquis pris sur le vif, poèmes, tous ces écrits fragmentaires et...
novembre 2023
Le Matricule des Anges n°248